11/04/2017 09:35 GMT+7 Email Print Like 0

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc reçoit la directrice générale de l’OMS

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a reçu le 10 avril à Hanoi la directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Margaret Chan, en visite de travail au Vietnam.
Nguyen Xuan Phuc a affirmé que le gouvernement vietnamien s’intéressait toujours aux soins et à la protection de la santé de la population.
Pays en développement, le Vietnam souhaite que l’OMS continue à accorder ses assistances au Vietnam dans le domaine sanitaire, notamment la santé préventive, contribuant à atteindre l’objectif d’édifier un système de santé national moderne et complet, de réduire le taux de morbidité et de mortalité, et d’augmenter la longévité de la population.
Pour sa part, Mme Margaret Chan a demandé au Vietnam de s’intéresser davantage à la coopération avec l’OMS, notamment dans la santé préventive, la prévention des maladies et des accidents.
« Le Vietnam doit accélérer la formation des médecins polycliniques, notamment ceux de famille, afin d’améliorer la qualité des soins de la santé primaire », selon elle.
Elle a également recommandé au Vietnam de créer un organe indépendant pour évaluer la qualité des médicaments et des nouvelles technologies dans la santé, d’avoir un mécanisme strict dans la délivrance de la licence professionnelle pour les médecins nouvellement sortis de l’école, qui sera réévaluée après trois ans.
Affirmant le rôle important du secteur privé, Mme Margaret Chan a demandé au Vietnam de gérer étroitement les activités de ce secteur, avant d’annoncer que l’OMS continuera d'aider le secteur sanitaire du Vietnam, en se déclarant convaincu qu’avec ses efforts et progrès à pas de géant, le pays obtiendra de nouveaux succès.
Prenant en haute estime les recommandations de Mme Margaret Chan, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a annoncé que le Vietnam s’efforce de développer le secteur des plantes médicinales, de réhabiliter le réseau de postes sanitaires communaux, et de développer le modèle de médecin de famille.
Dans cet esprit, le chef du gouvernement a demandé à l’OMS de continuer d'aider le secteur sanitaire du Vietnam dans le perfectionnement de son appareil, l’amélioration de la qualité des soins de la population. -VNA/VI