05/12/2016 09:32 GMT+7 Email Print Like 0

Le Portugal souhaite investir dans les infrastructures et l'économie maritime du Vietnam

Une délégation du Parti communiste du Vietnam (PCV) conduite par Hoàng Binh Quân, membre du Comité central du PCV et chef de la Commission des affaires extérieures du PCV, effectue une visite en Portugal où il participe au 20e Congrès du Parti communiste portugais (PCP) qui a lieu du 2 au 4 décembre.

Le 2 décembre, Hoàng Binh Quân a travaillé avec la secrétaire d'État portugaise aux Affaires étrangères et de la Coopération,Teresa Riberto. Elle a déclaré que le Portugal souhaitait investir dans les secteurs ​où il a des atouts, et le Vietnam, des besoins, comme le tourisme, le développement d'infrastructures et des énergies renouvelables, et l'économie maritime.

Les deux parties ont discuté des mesures ​propres à approfondir leur coopération économique, politique et culturelle​. Les échanges commerciaux sont estimés à 400 millions de dollars en 2015 et devraient atteindre l'objectif défini d'un milliard de dollars.​

Les deux pays sont convenus de collaborer dans le cadre de la coopération trilatérale avec un pays dans la communauté des pays de langue portugaise comme l'Angola, le Mozambique ou le Timor-Leste. Il y a un mois, l'Université de Hanoi a inauguré le premier centre de langue portugaise Camoes au Vietnam.

Le même jour, Hoàng Binh Quân a travaillé avec le président de la Commission des affaires étrangères du Parlement portugais, Sergio Sousa Pinto. Ce dernier a affirmé que le Portugal examinera au plus tôt la ratification de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (EVFTA).

Le dirigeant vietnamien a également informé les députés portugais de la situation en Mer Orientale, ainsi que de la politique du Vietnam sur la résolution pacifique des différends dans le cadre de la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). Il a souligné l'importance ​mondiale de cet espace stratégique par lequel transite 40 % du trafic mondial de marchandises par voie maritime.

Le Docteur Sergio Sousa Pinto a affirmé que le Portugal soutient la liberté de navigation en Mer Orientale, avant de souligner qu'aucun pays n'a le droit de fermer les routes maritimes dans le monde. Il a également insisté que son pays est prêt à aider le Vietnam à consolider ses relations avec la communauté des pays de langue portugaise. -VNA/VI