02/06/2015 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM Nguyen Tan Dung entame sa visite officielle en Algérie

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung et son épouse, ainsi que la haute délégation du gouvernement vietnamien l'accompagnant, sont arrivés dimanche matin (heure locale) à l'aéroport international de Houari Boumedienne (capitale Alger), marquant le début de la visite officielle du chef du gouvernement en Algérie, sur invitation de son homologue algérien, Abdelmalek Sellat.


La cérémonie d'accueil officielle de M. Nguyen Tan Dung et sa suite a été solennellement organisée, sous l'égide du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellat.


Puis, le Premier ministre Nguyen Tan Dung et son épouse sont allés fleurir le Mémorial aux Héros morts pour la Patrie, et ont visité le Musée des Vétérans de guerre à Alger.


Dans la soirée, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a présidé le Dialogue des entreprises Vietnam-Algérie où ont participé des représentants de plusieurs ministères et services ainsi que près de 300 entreprises des deux pays.


Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé prendre en haute considération et grandement apprécier les potentiels de coopération dans l'investissement et le commerce entre le Vietnam et l'Algérie, avant d'estimer que ce forum créerait une base importante pour mettre en oeuvre les projets conclus par les deux pays.


Il s'est félicité du développement heureux des relations bilatérales, soulignant que le Vietnam continuait d'être une destination attractive pour les investisseurs étrangers, avec 18.220 projets d'investissement direct étranger (IDE), réunissant un capital de 260 milliards de dollars de 101 pays et territoires. Selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (UNCTAD), en 2014, le Vietnam se classait au 9e rang mondial au niveau de l'attrait de l'investissement. Le Vietnam est en train d'améliorer son environnement d'investissement, d'élaborer les politiques prioritaires en faveur des investisseurs étrangers, etc.


Le Vietnam s'intègre activement à l'économie mondiale, en collaborant avec d'autres pays de l'ASEAN dans l'édification de la Communauté de l'Association fin 2015. Il a officiellement signé l'Accord de libre-échange avec la République de Corée, l'Union économique eurasiatique, et est en train de négocier l'Accord de partenariat transpacifique (TPP). Avec la conclusion prochaine de 14 Accords de libre-échange, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a affirmé que le Vietnam deviendrait une chaîne importante dans un grand réseau de connexion économique avec 55 partenaire, dont 15 du G-20. Le pays deviendra pour les entreprises algériennes une porte d'entrée importante vers les marchés des pays de l'ASEAN, mais aussi, dans une moindre mesure, vers les marché des Etats-Unis et de la région Asie-Pacifique.


Le Vietnam est un des premiers producteurs et exportateurs mondiaux de riz, de café, d'articles de textile et d'habillement, de produits électroniques, et a des potentiels en termes de produits agricoles, aquatiques, de denrées alimentaires, etc. Le pays attire actuellement des projets d'IDE de haute valeur ajoutée, lesquels recourent à des technologies modernes respectueuses de l'environnement, notamment dans les infrastructures, les énergies renouvenables, l'industrie de transformation, la fabrication, les technologies de l'information, l'agricuture.


Le chef du gouvernement vietnamien appelle les entreprises algériennes à coopérer dans les projets d'exploitation minière, d'énergie, de télécommunications, de technologies de l'information, de construction, d'agriculture, etc., en demandant à celles vietnamiennes de sonder les opportunités d'investissement, d'exporter produits agricoles, articles de textile et d'habillement, chaussures et sandales, produits pharmaceutiques en Algérie.


Il a également souhaité que le gouvernement et les partenaires algériens favorisent l'investissement des entreprises vietnamiennes dans les infrastructures, le logement ainsi que la fourniture des travailleurs sur le marché de l'emploi algérien.


Après le dialogue, M. Nguyen Tan Dung a répondu aux questions des représentants de certains groupes, entreprises algériens opérant dans les domaines de la chimie, de l'exploitation pétrolière, de l'agriculture, etc., avant d'affirmer que les potentiels de coopération bilatérale restent importants et de demander aux deux parties de trouver les modes de coopération appropriées.


Le chef du gouvernement vietnamien s'est également entretenu avec les représentants de certains grandes entreprises algériennes dans la finance, la banque, la confection ou encore l'élevage souhaitant entrer en contact avec des partenaires vietnamiens. -VNA/VI