02/06/2014 15:30 GMT+7 Email Print Like 0

Le Parti communiste d'Inde exprime sa solidarité avec le Vietnam

Le Parti communiste d’Inde (PCI) a organisé le 31 mai à New Delhi un meeting pour célébrer le 124e anniversaire de naissance du Président Ho Chi Minh et exprimer sa solidarité avec le Parti communiste et le peuple vietnamiens. La célébration a débuté par un hommage cinématographique avec la projection d’un documentaire intitulé «La victoire de Dien Bien Phu», victoire qui a contribué à mettre fin à la domination coloniale française au Vietnam. Le secrétaire général du PCI, Sudhakar Reddy et son prédécesseur A.B Bardhan ont rappelé les bons souvenirs et quelques croustillantes anecdotes entre le Président Ho Chi Minh et l’ancien Premier ministre indien Jawaharlal Nehru qui, tous les deux, sont les bâtisseurs de l’amité durable liant les deux nations. L’ambassadeur du Vietnam en Inde, Nguyen Thanh Tan a souligné les relations bilatérales fructueuses au cours de ces dernières décennies en raison des contributions apportées par ces deux illustres dirigeants, lesquelles ont été nourries et renforcées par leurs descendants. Les relations Vietnam-Inde, au niveau d'un partenariat stratégique, sont fortes que ce soit en politique, économie, défense, sécurité nationale, éducation, formation, sciences et technologies. L’an dernier, le commerce bilatéral a atteint 5,3 milliards de dollars et devrait franchir le cap des 7 milliards de dollars l'an prochain, selon l’ambassadeur Nguyen Thanh Tan. A cette occasion, le diplomate vietnamien a informé le PCI et le peuple indien de la situation grave en Mer Orientale suite à l’implantation illégale par la Chine de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam début mai. Il a dit qu'un tel comportement violait le droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) dont la Chine est partie. La Chine a déployé une flotte de plus de 130 navires dont des bâtiments de guerre, des avions pour protéger sa plate-forme. Ces activités menacent directement la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté et la liberté de la navigation maritime en Mer Orientale. L’ambassadeur Nguyen Thanh Tan a souligné que le Vietnam aspirait toujours à la paix, à l’amitié, faisait preuve d'une retenue maximale tout en exprimant sa bonne volonté, utilisait tous canaux de dialogue et de contact à différents niveaux avec la Chine pour protester et exiger qu'elle retire immédiatement sa plate-forme pétrolière et ses navires des eaux vietnamiennes, et qu'elle ne laisse pas reproduire d'actes similiaires. A cette occasion, l’ambassade du Vietnam a publié un communiqué de presse sur cette action illégale fomentée par la Chine. Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam. Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam. Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam.-VNA/VI