02/06/2014 21:49 GMT+7 Email Print Like 0

Le Myanmar participera au Fonds sur l'infrastructure de l’ASEAN

Le Myanmar va rejoindre les actionnaires du Fonds sur l’infrastructure de l’ASEAN (AIF), a annoncé le 31 mai le vice-ministre indonésien des Finances, Bambang Brodjonegora, président de l'AIF. Avec la participation de Myanmar, les actionnaires de l’AIF comprendront tous les 10 pays membres de l’ASEAN et la Banque asiatique de développement (BAD). La participation du Myanmar en tant qu’actionnaire de l’AIF marque un nouveau chapitre et ouvre de nouvelles opportunités dans le développement de l’AIF, a souligné Bambang Brodjonegoro avant d’ajouter que cela est vraiment un effort de l’ASEAN. Selon Khin Khin Lwin, le directeur chargé du Myanmar de la BAD, le développement des infrastructures est crucial pour la croissance continue et la promotion d’une communauté économique de l'ASEAN. L'AIF a financé deux projets d’infrastructures d’un montant de 65 millions de dollars dont 25 millions de dollars pour le projet de construction et de reclassement du système de transmission électrique de 500kV entre Java et Bali (en Indonésie) signé l’an dernier et le reste, pour un projet d’assainissement de l’environnement signé en mai dernier toujours en Indonésie. Selon le directeur chargé de l’Asie du Sud-Est de la BAD, James Nugent, les pays de l’ASEAN ont besoin de 60 milliards de dollars par an dans les années qui précèdent l’an 2020 pour investir dans les infrastructures. En plus de sa participation de 150 millions de dollars, la BAD est l’administrateur des fonds, cofinance des projets d’investissement et fournit un appui technique à l’AIF dans nombre de domaines. -VNA/VI