17/10/2016 15:45 GMT+7 Email Print Like 0

Le «légendaire» pianiste Dang Thai Son

Surnommé «miracle asiatique» et «légende vietnamienne», l’Artiste du Peuple Dang Thai Son a remporté en octobre 1980 le premier prix au 10e  Concours de Piano International Frédéric Chopin à Varsovie (Pologne). Depuis, il s’est produit dans 30 pays en Asie, en Europe, en Amérique et en Australie.

Dans la maison natale de F. Chopin à Zelazowa Wola, à environ 30km de Varsovie, il y a un panneau plaqué or sur lequel les noms des gagnants des concours Chopin international ont été gravés. Un grand honneur, non seulement pour les gagnants, mais aussi pour leurs pays respectifs. Le pianiste Dang Thai Son y figure. Tous les Vietnamiens peuvent être fiers de cet artiste, le premier asiatique à avoir remporté ce prix prestigieux. Il a fallu attendre 20 ans plus tard, en 2000, au 14e Concours Chopin, pour qu’un autre Asiatique, le jeune artiste chinois Li Yun Ty, soit couronné.

«Dans les arts, un prix n’est pas une fin en soi, c’est juste un encouragement à poursuivre sa passion pour faire encore mieux », a déclaré l’Artiste du Peuple Dang Thai Son.


L’Artiste du Peuple Dang Thai Son, un pianiste «légendaire» du Vietnam. Photo: Trân Thanh Giang.


Le pianiste Dang Thai Son se produit à l'Opéra de Hanoi, en décembre 1993. Photo: Trân Dinh.


Le pianiste Dang Thai Son joue avec l’Orchestre Symphonique national du Vietnam,
dirigé par le Britannique F. Peter. Photo: Trân Dinh.



Le pianiste Dang Thai Son se produit après avoir remporté le 1er prix au 10e Concours International
Chopin tenu à Varsovie (Pologne) en 1980. Photo: Archives de la Revue Vietnam Illustré.



 
Le Professeur russe V.A. Natason et son élève Dang Thai Son, à Moscou, dans les années 1980.
Photo: Archives de la Revue Vietnam Illustré.



Dang Thai Son est chaleureusement accueilli à l’aéroport après avoir remporté le 1er prix au 10e Concours
International Chopin à Varsovie (Pologne) en 1980. Photo: de droite à gauche: Thai Thi Liên,
mère de Dang Thai Son; l’ambassadeur de Pologne à Hanoi Ian Slivinski;
Dang Thai Son; le ministre vietnamien de la Culture et de l'Information
Nguyên Van Hiêu. Photo: Archives de la Revue Vietnam Illustré.



Dang Thai Son joue en solo un morceau de piano à l'Opéra de Hanoi en mars 2016. Photo: Trân Thanh Giang.


Le pianiste Dang Thai Son en décembre 1993. Photo: Trân Dinh.


Dang Thai Son et sa sœur, la prof.- associée Dang Thu Hà. Photo: Trân Dinh.


Dans les rues de Hanoi, années 1990. Photo: Trân Dinh.


Une partie de l'album  du pianiste Dang Thai Son distribuée au Japon et au Canada
dans les années 1980. Photo: Trân Dinh.

Avec cette pensée à l'esprit, il ne s’est jamais endormi sur ses lauriers, il a au contraire continué de se dépasser pour briller davantage. Après avoir remporté le premier prix en 1980, il q étudié trois ans avec le professeur Vladimir Natanson à Moscou, et ensuite avec Dmitri Bashkirov.
Outre les études, il a effectué des tournées dans 30 pays en Asie, en Europe, en Amérique et en Australie.

En plus de Chopin, Dang Thai Son a interprété des œuvres d'autres compositeurs célèbres, en solo ou avec des orchestres symphoniques.

Dang Thai Son a enregistré dans les célèbres studios d'enregistrement CBS Sony, JVC Victor et Melodiya.
 


Dang Thai Son joue en solo un morceau de piano à l'Opéra de Hanoi
en mars 2016. Photo: Trân Thanh Giang.



Moments de sublimation. Photo: Trân Thanh Giang.


Le pianiste Dang Thai Son joue du piano avec une seule main. Photo: Trân Thanh Giang.


Le pianiste Dang Thai Son se produit en décembre 1993 au Théâtre municipal de Hanoï.
Photo: Trân Dinh.



Spectateurs offrant des fleurs à Dang Thai Son à la fin de son récital. Photo: Trân Thanh Giang.

Malgré près de 25 ans autour du monde, Dang Thai Son a toujours un immense amour pour son pays natal, le Vietnam. Bien que résidant à l'étranger, il est fier d'être un artiste vietnamien et porte haut les couleurs de son pays. Il souhaite contribuer au développement de la musique classique au Vietnam. Cela s’est traduit par sa participation à divers projets en ce sens, dont la remise d’instruments de musique et un soutien financier au Conservatoire de Hanoi et à l'Association des musiciens du Vietnam, l'octroi de bourses pour de jeunes pianistes, la participation à des événements musicaux et à des concours organisés au Vietnam et en Asie.

Dang Thai Son a participé régulièrement au Concours de Piano international Hanoim organisé chaque année début septembre, en tant que  Président d’honneur. Nous avons été très impressionnés par l'artiste quand nous l'avons rencontré à Hanoi. Malgré sa notoriété internationale, Dang Thai Son est un être accessible, poli, élégant, raffiné et romantique, honnête et sincère dans son mode de vie./.



Dang Thai Son au piano. Photo: Trân Thanh Giang.


Dang Thai Son rencontre la presse au 3ème Concours de piano Hanoi International (septembre 2015).
Photo: Trân Thanh Giang.



Dang Thai Son (2e à gauche), au 3e Concours de piano Hanoi International (septembre 2015).
Photo: Trân Thanh Giang.



Dang Thai Son pose pour une photo avec deux gagnants du 3e Concours de piano international
de Hanoi (septembre 2015). Photo: Trân Thanh Giang.



Dang Thai Son et sa mère, l’Artiste du Peuple Thaï Thi Liên. Photo: Trân Thanh Giang.




«Le jeune Vietnamien Dang Thai Son joue un concerto de Rachmaninoff, de façon poétique et avec simplicité...» (The Japan Time, Tokyo, le 20 Juin, 1993)


Texte: Thao Vy – Photos: Trân Thanh Giang, Trân Dinh & Archives de la revue Vietnam Illustré
Articles Déjà publiés