25/08/2015 09:24 GMT+7 Email Print Like 0

L'auteur de l'attentat de Bangkok peut avoir déjà fui le pays

"L’auteur de l’attentat à la bombe dans le centre de Bangkok, qui a tué 20 personnes, peut avoir déjà fui le pays", selon le porte-parole de la police de Thaïlande, Prawut Thawornsiri.

Ce dernier croit que l'auteur aurait soigneusement chronométré une évasion.

Cependant, la police thaïlandaise va continuer à chercher, au cas où elle peut trouver des personnes qui peuvent être dans le pays ou trouver des preuves et des témoins qui pourraient l'avoir vu. L’enquête aura besoin d'un peu de chance pour attraper ceux qui sont derrière l'attaque.

Des enregistrements de vidéosurveillance ont montré un homme en train de déposer un sac à dos devant le sanctuaire hindouiste d'Erawan quelques minutes avant l'explosion, qui a fait 20 morts.

Pendant ce temps, les autorités ont arrêté deux personnes pour avoir prétendument une propagation de «fausses informations», apparemment en relation avec l'attentat du sanctuaire.

"Un étudiant qui a posté une menace de bombe sur Facebook a été arrêté samedi à Ayutthaya et accusé d'un crime informatique qui est passible de cinq ans de prison et d'une amende de 100.000 bahts (2.800 dollars américains)", a annoncé le colonel Winthai Suvaree. Il n'a pas donné de détails sur la seconde arrestation, sauf pour dire qu'il est arrivé à Bangkok.

La police thaïlandaise a également reconnu dimanche ne pas disposer de tous les "équipements modernes" pour faire rapidement progresser l'enquête sur l'attentat de Bangkok, dont le principal suspect n'a toujours pas été retrouvé, six jours après.

"La lenteur de l'enquête n'est pas due au manque de capacité de la police", a déclaré aux journalistes le chef de la police thaïlandaise Somyot Poompanmoungyot. "Cela est dû au fait que nous ne disposons pas de l'équipement moderne", a-t-il expliqué.

La police thaïlandaise étudie des images liées à la seconde explosion du 18 août dans le pont de Sathon. -VNA/VI