03/02/2017 10:35 GMT+7 Email Print Like 0

L’Audit d’Etat, “l’épée du pouvoir” gardienne de l’intégrité

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est allé jeudi, au 6e jour du premier mois lunaire, formuler ses vœux de bonne année à l’Audit d’Etat à Hanoi, soulignant son rôle dans la gestion des finances publics et des biens publics

Le gouvernement et le Premier ministre espèrent que l’Audit d’Etat est vraiment la ‘précieuse épée du pouvoir suprême’ du Parti et de l’Etat, l’organe gardien de la loi et de l’intégrité de tout le système dans la gestion des finances publics et des biens publics, a-t-il déclaré.

L’Audit d’Etat est un organe indépendant créé par l’Assemblée nationale, n’est soumis qu’à la loi, mais fonctionne en étroite coordination avec le gouvernement et les organes concernés pour la réalisation des tâches politiques communes du système des organes d’Etat, a-t-il indiqué.

Appréciant les résultats obtenus par l’Audit d’Etat durant ces derniers temps, notamment un recouvrement postérieur de 115.000 milliards de dôngs (près de 5,1 milliards de dollars) pour les coffres de l’Etat, le chef du gouvernement a estimé que l’Audit d’Etat a recueilli dans ses activités le consensus et le soutien du Parti, de l’Etat et de la population.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rappelé sa volonté de construire un gouvernement intègre, facilitateur et réactif au service de la population et des entreoprises, soulignant que l’Audit d’Etat doit avoir un rôle à jouer dans ce processus.

Il a aussi incité l’Audit d’Etat à se renforcer, à améliorer les compétences des auditeurs et la qualité de leur travail, à approfondir ses recherches stratégiques pour présenter au gouvernement des propositions judicieuses, à intensifier la coopération internationale et à simplifier les formalités administratives pour réduire la durée des procédures. - VNA/VI