01/09/2015 09:27 GMT+7 Email Print Like 0

L'attentat à la bombe en Thaïlande serait dû à un ressentiment personnel

 Police thaïlandaise pourrait ne pas être terroriste et son acte serait dû à une rancune personnelle, a annoncé le commandant de la Police nationale de Thaïlande, Somyot Poompanmoung, lors d'un point presse au siège de la police retransmis en direct à la Télévision thaïlandaise PBS.

Ce suspect de 28 ans est un étranger qui vit en Thaïlande depuis janvier 2014. Il possède un faux passeport turc, sous le nom d’Adem Karadag.

Selon Somyot Poompanmoung, cet homme pourrait avoir de la rancune envers ses amis et proches. Ce serait la raison de cet attentat à la bombe. Lors d'une fouille à son domicile, la police a trouvé des matériaux explosifs servant à fabriquer des bombes et une dizaine de passeports.

Lors du point presse, le porte-parole de la Police nationale de Thaïlande, Prawut Thavornsiri, a souligné le soupçon sur les liens entre cet homme et l'attentat à la bombe à Erawan et une autre explosion un jour après au pont Sathorn.
Selon "Bangkok Post", les autorités thaïlandaises sont en train de chercher une femme après avoir découvert à son domicile dans le district de Min Bu-ri, en banlieue de Bangkok, des matériaux explosifs pour la fabrication de bombes.
Pour rappel, cet attentat à la bombe a fait au moins 20 morts dont des ressortissants chinois et philippins. Plus de 120 personnes ont été blessées, dont des Chinois, des Philippins et des Singapouriens. -VNA/VI