18/06/2015 09:23 GMT+7 Email Print Like 0

L’accord de libre-échange profite à l’UEEA et au Vietnam

L’accord de libre-échange (ALE) récemment signé entre l’Union économique eurasiatique (UEEA) et le Vietnam doit rapporter des avantages tant économiques que politiques aux deux parties, apprend-on de l’agence d’informations russe Sputnik.

"La Russie a réalisé un pas d’action de valeur dans la mise en œuvre des objectifs géopolitiques plus importants: Intégration dans les deux directions – l’Asie-Pacifique et l’Eurasie", a estimé le professeur Evgeny Kanaev, du Centre ASEAN relevant du MGIMO (Institut d’État des relations internationales de Moscou) lors d’une table ronde organisée récemment à l’Institut des études d’Extrême-Orient de l’Académie des sciences de Russie.

La signature de l’accord de libre-échange avec le Vietnam ouvre à la Russie et aux pays de l’Union un grand marché de plus de 600 millions d’habitants en Asie du Sud-Est, et a ouvert à la Russie une porte sur l’Asie du Sud-Est au développement dynamique et riche en potentiels

"Plusieurs avis estiment que les relations entre la Russie et l’Occident dans 5 à 7 ans à venir, voire 10 ans, vont développer selon un scénario négatif, peu importe qui est au pouvoir à Washington. Donc, pour la Russie, il est important de resserrer deux vecteurs de sa politique étrangère tournée vers la zone Pacifique et l’Eurasie, de diversifier ses potentiels politiques et économiques", a-t-il expliqué.

Signé 29 mai au Kazakhstan en présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung et de ses homologues russe, arménien, biélorusse, kazakh et kirghiz, cet accord reflète la vision stratégique adoptée par l’UEEA sur le renforcement de la coopération avec l’Asie-Pacifique, une région dynamique et un moteur de la croissance économique mondiale.

"Le matériel de la coopération russo-vietnamienne se consolide, le partenariat stratégique intégral entre les deux pays contient des contenus effectifs, créant les prémices pour la construction du pont ALE avec l’ASEAN et par la suite élargissant davantage les relations de Partenariat économique intégral régional en cours de déploiement", a souligné le professeur Evgeny Kanaev.

"Le Vietnam se révèle un participant actif dans les relations de coopération au niveau régional et global. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) dont il est un membre important s’efforce de s’imposer comme la quatrième économie mondiale et d’accroître son influence sur les processus politiques et économiques mondiaux", a-t-il observé.

"La signature de l’accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique répond à la politique du Vietnam d’équilibrer les relations extérieures et le commerce extérieur, et constitue un pas concret contribuant à consolider la politique générale de l’ASEAN, à promouvoir le prestige du Vietnam dans l’ASEAN comme dans d’autres structures régionales", a-t-il conclu.

Selon les économistes, les exportations vietnamiennes vers l’UEEA devraient augmenter de 20% après l’entrée en vigueur de cet accord. En 2020, la valeur des échanges commerciaux entre le Vietnam et l’UEEA devrait atteindre 12 milliards de dollars contre 4 milliards de dollars en 2014. – VNA/VI