10/10/2014 15:23 GMT+7 Email Print Like 0

La tour du drapeau de Hanoï – Un symbole de la fierté de la capitale

La tour du drapeau de Hanoï est l'un des symboles de fierté de Thang Long-Hanoï à la culture millénaire. À travers les nombreuses vicissitudes de l'histoire, cet ouvrage à l’architecture unique est devenu un témoin historique du passé comme des changements grandioses survenant actuellement dans le pays. Construite en 1812, elle est située aujourd’hui dans la rue Dien Bien Phu de l'arrondissement de Ba Dinh, à proximité de la place éponyme, dans la zone du musée d’histoire de l'Armée. Très jolie tour octogonale bâtie en briques rouges avec de multiples ouvertures blanches, ainsi que 39 rosaces et 6 éventails, elle a été édifiée sur un socle pyramidal à la base carrée possédant 3 niveaux de hauteurs différentes reliées entre eux par des escaliers, extérieurs ou intérieurs, et des portes. Sur la petite esplanade du sommet, une fine tourelle ronde porte le drapeau national, à environ 60 m du sol. Dans les années 1894-1897, la tour était utilisée par les militaires français comme poste d'observation et de liaison entre le poste de commandement et les postes des alentours. La tour du drapeau de Hanoï a été témoin de l'abaissement du drapeau du colonel français et du retrait de l'armée française après la victoire de Dien Bien Phu du peuple du Vietnam. Le 10 octobre 1954, Hanoï a été libérée. Le drapeau rouge à l’étoile d’or est monté au sommet de la tour du drapeau de Hanoï, affirmant l'indépendance et la souveraineté nationales. -VNA/VI