11/02/2015 11:59 GMT+7 Email Print Like 0

La stratégie de développement du ferroviaire sur les rails

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé mardi 10 février la Stratégie de développement du transport ferroviaire à l’horizon 2020, vision 2050, ambitionnant de jouer un rôle majeur dans le processus d’industrialisation nationale.

L’objectif est de développer à un niveau élevé le réseau ferroviaire vietnamien de façon synchrone à la fois en termes d’infrastructure, d’organisation et de gestion de l’exploitation du transport, de l’industrie et des services.

Elle vise en même temps à assurer la fluidité, l’ordre, la sécurité, la régularité, la rapidité, la commodité et l’efficacité des activités du secteur.

Selon cette stratégie, la part du ferroviaire s’établira à environ 1-2% dans le transport de passagers et à 1-3% dans le trafic de fret d’ici à 2020. Elle devra s’élever à environ 3-4% et à 4-5% respectivement pour la période 2020-2030.

Le secteur prévoit également de représenter environ 4-5% des parts du transport urbain de passagers à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville à l’horizon 2020, et à environ 15-20% pour la décennie suivante.

A ce rythme, le train vietnamien ambitionne de satisfaire au moins 5-8% du trafic voyageurs et de couvrir 5-6% du trafic fret d’ici à 2050.

La stratégie cible l’objectif de moderniser immédiatement les infrastructures de la ligne ferroviaire Nord-Sud pour atteindre une vitesse de circulation de 80-90 km/h pour les trains de voyageurs et de 50-60 km pour les trains de fret, de réhabiliter les lignes Yên Viên - Lào Cai, Gia Lâm - Hai Phong, Hanoi - Thai Nguyên, Hanoi - Lang Son ainsi que des gares principales.

Sur le long terme, il faudra investir dans la construction d’une ligne à grande vitesse Nord-Sud à deux voies, avec une voierie de 1,435 m de large (norme internationale), et leur électrification, avec la priorité accordée aux tronçons les plus chargés, notamment Hanoi - Vinh, Hô Chi Minh-Ville - Nha Trang.

Le pays envisage encore de construire de nouvelles lignes Hanoi - Lao Cai, Hanoi - Hai Phong, Hanoi - Dông Dang, Biên Hoà - Vung Tàu, Saigon - Cân Tho, Hai Phong - Lach Huyên, des liaisons aux ports maritimes d’envergure, aux zones industrielles ou touristiques, celles reliant les Hauts plateaux du Centre aux ports maritimes.

Le réseau s’étend actuellement sur 3.160 km et est traversé par 1.790 ponts ferroviaires d’une longueur totale de 45.368 m et 31 ponts routiers et ferroviaires de 11.753 m, selon le site web de la Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam. – VNA/VI