10/01/2015 08:53 GMT+7 Email Print Like 0

La Standard Chartered est optimiste sur les perspectives de l’économie vietnamienne

Améliorer la gouvernance des entreprises et régler les participations croisées dans le système bancaire sont les tâches à mener prioritairement en 2015, a souligné Nirukt Sapru, directeur général de la banque Standard Chartered Vietnam.

"Nous sommes optimistes sur les perspectives du Vietnam en 2015 car il est une destination attrayante pour l'investissement étranger direct (IDE)", a-t-il déclaré. Nirukt Sapru a montré que le nombre de consommateurs, le coût modeste etl'abondance de la main-d'œuvre sont les trois principales raisons pour la Standard Chartered de décider d’investir au Vietnam. Environ 70 % des entreprises interrogées estiment que la participation du Vietnam à l’accord de partenariat transpacifique (TPP) contribuera à stimuler la croissance et influencera leurs décisions d'investissement.

Le Vietnam est fortement impliqué dans l'économie mondiale avec un bond impressionnant de ses exportations et une participation à de nombreux accords de libre-échange (ALE). De nombreux groupes multinationaux ont fait entrer le Vietnam dans leur chaîne d'approvisionnement. La Standard Chartered prévoit que le taux de croissance du PIB vietnamien serait de 6 % en 2015 grâce à sa stabilité sur le plan macroéconomique et à la forte augmentation de la production comme des exportations de son secteur de l’IDE.

"En commerce, nous saluons les efforts du gouvernement vietnamien pour conclure des ALE régionaux et mondiaux. Ces accords, ainsi que les engagements du Vietnam envers l'OMC, de supprimer toutes les barrières au commerce pour les distubuteurs étrangers en 2015, feront du Vietnam un pays très attrayant pour les entreprises", a insisté Nirukt Sapru.

"Nous appuyons pleinement les programmes de la Banque d’Etat du Vietnam pour développer le secteur bancaire grâce à l'amélioration de la qualité de la gouvernance et d'une gestion financière prudentielle", a-t-il ajouté avant de souhaiter que le Vietnam continue d’ouvrir son secteur bancaire, en particulier aux investisseurs étrangers.

Le fait que la société de gestion d’actifs du Vietnam (VAMC) rachète les créances douteuses est nécessaire pour que le Vietnam crée un marché officiel de ces créances. Par ailleurs, la circulaire 36 de la Banque d’Etat, qui entrera en vigueur le 1er février prochain, permettra de prévenir les participations croisées au sein du système bancaire, lesquelles sont l'une des causes des nombreux problèmes de ce dernier à l’heure actuelle, a conclu Nirukt Sapru. -CPV/VNA/VI