25/07/2016 09:52 GMT+7 Email Print Like 0

La sentence de la CPA applaudie par les Vietnamiens en Allemagne

La communauté des Vietnamiens en Allemagne a organisé samedi 23 juillet un meeting devant l'ambassade de Chine au pays pour saluer la récente sentence de la Cour permanente d'arbitrage (CPA) et réfuter les revendications absurdes de la Chine matérialisées par "la ligne de neuf traits" en Mer Orientale.

Des centaines de résidents vietnamiens, des représentants des organisations du Vietnam en Allemagne, des Philippins et étrangers étaient réunis sur place.

"L'organisation du meeting vise à saluer la décision finale de la CPA et à témoigner du patriotisme dont font preuve les Vietnamiens à l'étranger à l'égard du pays d'origine", a estimé Le Hong Cuong, chef du Comité d'organisation. Il a ensuite exposé les grandes lignes du contenu de cette sentence arbitrale du 12 juillet, les réactions de la communauté internationale en Allemagne face à celle-ci ainsi que le soutien de la communauté des Vietnamiens à l'étranger vis-à-vis de la protection de la souveraineté nationale.

Il a prononcé la déclaration de la communauté des Vietnamiens et des Philippins en Allemagne et des amis étrangers saluant la sentence du CPA, laquelle proteste contre l'obstination de la Chine qui réfute la sentence de la CPA, le droit international, va contre l'opinion publique et continue ses activités illégales en Mer Orientale.

La déclaration appelle la communauté internationale à faire en sorte que la Chine respecte le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, et cette sentence de la CPA.

Partageant ces points de vue, le "Resumen Latinoamericano" a publié une analyse du professeur Ezequiel Ramoneda, du Centre d'études de l'Asie de l'Est de l'Université de La Plata, en Argentine, sur le verdict du CPA.

Selon lui, ce​lui-ci crée une prémisse juridique important pour régler les différends liés à la souveraineté en Mer Orientale, différends qui concernent le Vietnam, le Malaisie, le Brunei, l'Indonésie, la Chine et les Philippines.

Il souligne la signification économique et stratégique de la ligne maritime en Mer Orientale et analysé les événements concernant les litiges dans cette zone maritime, notamment les opérations de construction illégales de la Chine sur le récif de Vanh Khan (Mischief).

Il critique la Chine pour avoir ignoré la Déclaration sur les conduites des parties en Mer Orientale, dont il est signataire, son occupation sur le banc de sable de Scarborough depuis 2012 et ses constructions illégales sur plusieurs récifs.

Enfin, il proteste contre ses revendications matérialisées par "la ligne de neuf trait", tout en insistant sur les conséquences des activités menées par la Chine sur le Vietnam et les Philippines. -VNA/VI