30/01/2015 14:01 GMT+7 Email Print Like 0

La Semaine de la Mode internationale Vietnam 2014

Elle s’est clôturée le 6 décembre 2014 après six soirées de présentation au Centre GEM de Hô Chi Minh-Ville (1er arrondissement).
C’est la 1e fois qu’un événement d’une telle envergure s’est déroulé au Vietnam, réunissant plusieurs stylistes de renom du monde ainsi que les  L’Associations de la Haute couture les plus en vue.

La Semaine se distingue par une grande diversité  tant dans la conception des modèles, dans le choix des matériaux que dans l’interprétation des mannequins. Le créateur Nguyên Công Tri a inauguré la soirée d’ouverture par sa collection No 8, inspirée de l’Ecole d’avant-garde  du futurisme et de la science-fiction.
 

La Semaine de la Mode internationale Vietnam 2014 avec 6 soirées s'est déroulée
au Centre GEM de Hô Chi Minh-Ville (1er arrondissement).


Des activités en marge de la Semaine de la Mode internationale Vietnam 2014 


Les modèles des 17 styles vietnamiens et étrangers présentés pendant la Semaine 




Collection de Lê Thanh Hoà (Vietnam)


Collection de Somarta (Japon)

La Haute Couture italienne est représentée par le styliste bien connu Antonio Grimadli qui fait preuve d’une extrême finesse dans le choix des matériaux et de leurs couleurs. Grimaldi a su allier harmonieusement le style classique à celui moderne et ses modèles sont remarquables par leur sobriété, leur élégance, et leur côté fonctionnel.

L’association de la Haute Couture asiatique compte de nombreux participants comme Zio Song (Corée du Sud), et sa marque, Song Zio, Frederick Lee de Singapour, le Japonais Tamae Hirokawa, et sa marque Samarta, le Thaïlandais, Roj Singhakul, et sa marque Issue, le Mongolien Tsolmandakh Munkhuu et sa marque Tsolo Munkh et le Vietnamien, Nguyên Cong Tri.

Zio Song surnommé « 1er styliste de la mode masculine en Corée du Sud » se sert des tissus foncés, à rayures noires qui s’adaptent parfaitement aux pantalons courts en forme d’un A. Même ses tissus légers et opaques se combinent bien entre eux et ne font que mettre plus en valeur d’élégance et la force masculine.

Le Mongolien Tsolmandakh Munkhuu puise son inspiration dans les tons foncées comme le rouge, le noir, le brun. Ses modèles en tissu à gros grains, en cuir, agrémentés de broderies à la main et d’une coupe fantaisiste reflètent quelque peu  la ville libre, dégagée de toute contrainte des steppes mongoliennes.

Les créateurs vietnamiens comme Adrian Anh Tuân, Chung Thanh Phong, Hoàng Hai, Lê Thanh Hoa, Ly Giam Tien, et  Thanh Nga (résisdant à Paris dont la marque est Defined Moment), reçoivent eux-aussi l’approbation générale.


Collection de Nguyên Công Tri (Vietnam)

Collection des ao dai de Frederik Lee (Singapour)


Collection de Li Lam (Vietnam)


Collection des ao dai de Tsolo Munkh (Mongolie)


Collection de Defined Moment (France)


Collection des ao dai de Son Zio (Corée du Sud) 


 Collection des ao dai de Nguyên Công Tri (Vietnam)


 Collection des ao dai de Nguyên Công Tri (Vietnam)

Remarquons parmi eux le styliste Hoàng Minh Hà et sa collection intitulée « Lady » qui a été très applaudie par le public. Avec des coupes qui touchent  à la perfection, des matériaux nouveaux et seulement trois tons noir, blanc et rouge, ce créateur a rénové le style des années 50 et a donné à ses modèles une silhouette très féminine : taille soulignée, courbes accentuées. Son talent lui a valu d’être admis à l’Association de la Haute Couture asiatique à cette occasion.

La collection de Li Lam révèlent un esprit créatif très libre : de la fantaisie, de l’improvisation mariée à une grande finesse de style. Elles sont un hommage rendu à la liberté et à l’indépendance de la femme.

La semaine de la Mode internationale Vietnam 2014 a marqué un tournant dans l’histoire de la mode vietnamienne. Elle a contribué à la faire connaître partout dans le monde et lui a donné un nouvel élan./.

Texte : Nguyên Oanh – Photos : Lê Minh