27/03/2016 07:05 GMT+7 Email Print Like 0

La réunion gouvernementale dominée par la gestion des catastrophes

Comment atténuer les pertes causées par la sécheresse et l’intrusion d’eau salée qui affectent le delta du Mékong, les régions méridionales du Centre et des Hauts plateaux, autant de questions ont dominé la réunion mensuelle du gouvernement le 26 mars à Hanoi.

Il s’agit de la dernière réunion pour 20 des 27 membres du gouvernement comme ils devront assumer de nouveaux postes attribués par le Bureau politique et le Comité central du Parti, ou prendre leur retraite le mois prochain, a déclaré le Premier ministre Nguyên Tan Dung dans ses remarques préliminaires.

Un rapport présenté par le ministre du Plan et de l’Investissement Bui Quang Vinh montre que lors du premier trimestre de cette année, malgré les progrès accomplis en matière de stabilisation macro-économique avec un PIB estimé à 5,46% et l’inflation freinée, l’économie nationale a fait face encore une multitude de difficultés en raison de les graves conséquences de la sécheresse et de la salinité.

Les catastrophes naturelles ont fait baisser la production agricole, sylvicole et aquacole, a-t-il indiqué, avertissant que si ces problèmes persistent, la croissance du PIB du pays risque d’atteindre seulement 5,45% cette année, loin de 6,7% fixé par l’Assemblée nationale.

Selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Cao Duc Phat, son ministère collabore avec les localités pour rajuster la structure des cultures et des méthodes culturales tout en appliquant des solutions biologiques pour assurer les ressources en eau pour l’irrigation.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a également guidé les gens à se concentrer sur l’élevage d'animaux dans le but de réparer les dégâts dans le secteur agricole, a-t-il ajouté.

Le ministre Cao Duc Phat a informé la réunion que les organisations internationales et les Nations unies ont scruté la pénétration d’eau salée au Vietnam et prévu d’ajouter le pays à la liste des pays frappés par le phénomène El Nino qui ont besoin d’aide.

Il a suggéré que le gouvernement alloue rapidement 538 milliards de dôngs (24,2 millions de dollars) pour aider les personnes touchées par ce phénomène climatique, en particulier plus d’un million de personnes confrontées à des pénuries d’eau.

Concernant ce problème, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a appelé les membres du Cabinet à chercher des solutions à long et à court termes pour faire face aux impacts du changement climatique, et accélérer les secours urgents aux localités sinistrées par les catastrophes naturelles.

Les mesures visant à décaler la structure agricole devraient être mises en place pour atténuer les difficultés qui accablent les agriculteurs, a-t-il dit, exhortant à redoubler d’efforts afin de rendre le marché plus ouvert et d’augmenter les exportations.

Le chef du gouverment a demandé aux membres du Cabinet de garder une surveillance étroite sur les activités dont ils ont la charge afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Assemblée nationale, en particulier un taux de croissance du PIB de 6,7% cette année.

Il a également souligné la nécessité pour le gouvernement de stabliser rapidement son organisation suite à de nouvelles dispositions relatives au personnel, qui seront décidées lors de la 11e session en cours de l’Assemblée nationale de la 13e législature.

Résoudre les difficultés qui entravent les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et des services est la principale tâche fixée pour le gouvernement au cours de cette période actuelle, a noté le Premier ministre Nguyên Tân Dung.

Les membres du gouvernement ont également consacré beaucoup de temps aux discussions sur la sécurité alimentaire. Le secrétaire du comité du Parti pour Hô Chi Minh-Ville, Dinh La Thang, a suggéré la création d’un organisme chargé de ce domaine dans la métropole du Sud, et le renforcement des sanctions pour les violations des règles de sécurité alimentaire.

D’autres questions soulevées lors de cette réunion comprenaient le paquet de 30.000 milliards de dôngs de prêt pour des projets de logement social, qui a été proposé pour être étendu jusqu’à la fin 2016, et le projet de loi sur la manifestation. – VNA/VI