25/08/2016 09:31 GMT+7 Email Print Like 0

La protection de l'environnement est corrélée au processus de développement

 "La protection de l'environnement est corrélée à tout le processus de développement", a affirmé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, lors d'une vidéoconférence nationale sur la protection de l'environnement, tenue le 24 août à Hanoï.

Face à la situation de la pollution environnementale, le chef du gouvernement a ordonné d'élaborer et de promulguer une résolution sur la protection de l'environnement permettant d'assurer l'union dans la gestion et la direction, mais aussi de ​faire évoluer la conscience du système politique à ce propos.

Selon le Premier ministre, les violations des lois ​concernant la protection de l'environnement demeurent inquiétantes. La pollution de l'eau, du sol, de l'air reste très grave, notamment dans les zones industrielles, les villages et dans les zones rurales. Les cadres chargés du secteur sont en sous-effectif et manquent de compétences professionnelles. Les sources d'investissement pour la protection de l'environnement restent encore modestes. Sans compter que la population ne se sent pas mobilisée pour agir.

Suite à cette conférence, le Premier ministre promulguera une directive sur la protection de l'environnement. Il ne s'agit pas d'un problème d'avenir, mais d'un problème actuel. Il faut prendre, et ce immédiatement, des mesures à court et à long termes.

Concrètement, le Premier ministre a demandé une coopération étroite entre les localités et les ministères et secteurs, la construction d'un système d'observation de l'environnement dans les zones économiques de pointe, le renforcement de la gestion publique et le perfectionnement du système juridique concernant la protection de l'environnement.

Enfin, il a proposé la création d'un comité face à l'état d'urgence dans les organes concernés.

Le Vietnam est confronté à ​une grave pollution de l'environnement, résultat des rejets des centaines de zones industrielles implantées dans le pays, de l'exploitation irrationnelle des ressources naturelles et du manque d'un système de traitement des eaux usées et des déchets inefficace. -VNA/VI