22/06/2015 09:19 GMT+7 Email Print Like 0

Hung Yen s'efforce de faire revivre le complexe de Pho Hien

La province de Hung Yen du delta du fleuve Rouge prépare différents plans pour faire revivre son ancien port fluvial Pho Hien (rue Hien), qui a été inscrit au patrimoine national spécial fin avril.


Le complexe historique de Pho Hien recense plus de 100 monuments culturels et historiques, dont des maisons communes, des pagodes et des temples. Dix-huit de ces ouvrages ont été reconnus au niveau national.


La province de Hung Yen a demandé à ses organes compétents d'organiser dans le plus grand professionnalisme des festivals traditionnels locaux qui permettront de reproduire l'histoire et la culture de Pho Hien. Les rites traditionnels auront lieu dans plusieurs sites du complexe, dont la pagode Hien et le temple Mau (Déesse mère).


Des expositions d'antiquités, de documents historiques, de bonsaïs sont également prévues, outre des fêtes culinaires et des jeux traditionnels tels que concours de cerfs-volants, tournoi d'échecs et régates.


A une cinquantaine de kilomètres de Hanoi, Pho Hien était jadis une ceinture de sécurité naturelle de la capitale et un port international du Nord. Ses monuments représentatifs sont des ouvrages architecturaux datant des 16e et 17e siècles et qui demeurent toujours en bon état. Outre les lieux de culte, Pho Hien abrite encore des sites liés à la vie quotidienne de jadis tels que marché, puits, cimetière des étrangers, etc. Il faut aussi mentionner les fêtes traditionnelles organisées annuellement dans ces lieux. Le tout contribue à redonner de la vie à Pho Hien, ancien plus important centre commercial du Nord qui a connu son âge d'or au 17e siècle. -VNA/VI