01/07/2016 09:13 GMT+7 Email Print Like 0

Hécatombe de poissons : La société Formosa Ha Tinh reconnaît sa responsabilité

Le 28 juin, la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh (société Formosa Ha Tinh) a reconnu sa responsabilité de la mort massive de poissons dans 4 provinces côtières du Centre du Vietnam.

C’est ce qu’a annoncé le ministre, président du Bureau gouvernemental, Mai Tien Dung, qui est également porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse tenue jeudi après-midi à Hanoi.

La conférence de presse a reçu une grande attention de la presse étrangère et des journalistes vietnamiens et étrangers.

Dans une vidéo diffusée lors de cette conférence de presse, au nom de plus de 6.300 fonctionnaires et employés de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh, le président du Conseil d’administration Chen Yuan-cheng a reconnu la responsabilité et pardonné au peuple vietnamien d’avoir causé les incidents environnementaux faisant la mort massive de poissons dans 4 provinces centrales du Vietnam que sont Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thien- Hue.

"Notre société pardonne au Parti, à l'Etat, à l'Assemblée nationale, au gouvernement et au Premier ministre du Vietnam d’avoir provoqué de graves incidents environnementaux lors de ces derniers temps, affectant gravement la vie, la production et l'emploi de la population ainsi que l'environnement marin de 4 provinces centrales du Vietnam ", a dit le président du Conseil d’administration Chen Yuan-cheng.

Selon le ministre Mai Tien Dung, parallèlement à la reconnaissance de sa responsabilité, la société Formosa Ha Tinh a promis de pardonner ouvertement au gouvernement et au peuple vietnamiens d’avoir causé de graves incidents environnementaux, de compenser les pertes économiques de la population et de l’aider dans le changement de carrière, de payer les frais du traitement de la pollution et de réhabilitation de l’environnement marin dans ces 4 provinces centrales du Vietnam, avec un montant total de 11.500 milliards de dongs (équivalant à 500 millions de dollars).

La société Formosa Ha Tinh s’est également engagée à remédier systématiquement aux lacunes et aux limites des systèmes de traitement des déchets et des eaux usées, ainsi qu’à améliorer les technologies de production afin de traiter totalement les déchets nocifs avant de les rejeter à l’environnement, selon la demande des organes de gestion d’Etat du Vietnam, et à ne pas laisser se reproduire de tels incidents environnementaux.

Elle collaborera avec les ministères et services du Vietnam et les provinces centrales dans l’élaboration des mesures homogènes afin de contrôler l’environnement marin du Centre du Vietnam, prévenir les incidents environnementaux pour créer la confiance avec le peuple vietnamien et les amis internationaux.

Le président du Conseil d'administration de la société s’est engagé à respecter correctement et complètement les engagements envers le gouvernement vietnamien relatifs à cette affaire et à ne pas laisser se reproduire les actes de violation à la loi concernant la protection de l’environnement et des ressources d’eau du Vietnam. "Souhaitons qu’avec la sincérité et les efforts maximaux dans le règlement de ce problème, nous allons recevoir la sympathie du Parti, de l'Etat et du peuple vietnamiens", s’est exprimé Chen Yuan-cheng.

Le ministre Mai Tien Dung a déclaré que, dès que les informations sur les incidents environnementaux mentionnés ci-dessus, les dirigeants du Parti, l'Etat, le Premier ministre et les vice-Premiers ministres ont énergiquement dirigé la prise opportune des mesures pour stabiliser la vie de la population des régions touchées, maintenir la sécurité politique et l’ordre social, évaluer les dommages en matière économique, sociale et environnementale. Le gouvernement a également demandé rapidement aux ministères, services et institutions scientifiques de définir et de clarifier avec prudence, de façon scientifique, exacte, objective, et conformément à la loi, les causes et les auteurs des incidents afin de prendre des mesures pour le traitement.

Le ministère des Sciences et des Technologies a collaboré avec l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, les ministères et services concernés, a mobilisé plus de 100 experts et scientifiques de 30 organismes vietnamiens et étrangers à participer à la collecte et à l'analyse des données pour identifier une source importante des déchets partant de la région de Vung Ang dans la province de Ha Tinh contenant des toxines telles que phénol, cyanure..., en combinaison avec l'hydroxyde de fer pour créer un composé mixte ayant une densité plus lourde que l'eau de mer qui coulait de Ha Tinh à Thua Thien-Hue, causant la mort massive des fruits de mer et des êtres marins.

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a collaboré avec les ministères, organismes et localités pour créer une équipe d'inspection interdisciplinaire regroupant des experts et des scientifiques. Ils ont découvert que la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh avait commis des infractions et que les incidents au cours de son processus de fonctionnement expérimental avaient causé la toxicité de ses eaux usées supérieure au niveau permis.

Sur la base des preuves objectives et scientifiques, le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, en partenariat avec les ministères des Affaires étrangères, de la Justice, de la Sécurité publique, de l'Agriculture et du Développement rural, des Sciences et des Technologie, ainsi qu’avec les autorités de la province de Ha Tinh et des services concernés, a tenu un certain nombre de séances de travail avec le groupe taïwanais Formosa et la société Formosa Ha Tinh.

Pleinement conscient des pertes subies par la population de 4 provinces côtières du Centre, le Premier ministre a exhorté les ministères, les organismes et les localités à continuer de prendre des mesures synchrones pour compenser ses pertes économiques et l’aider dans le changement de carrière. Le Front de la Patrie du Vietnam, les organisations socio-politiques et la presse doivent superviser et exiger la société Formosa Ha Tinh à pleinement et sérieusement respecter ses engagements, à installer rapidement des systèmes de surveillance de l'environnement marin dans ces 4 provinces, à restaurer le milieu marin pollué. Il faut se concentrer sur le développement économique et favoriser l’investissement et les affaires, en protégeant les intérêts légitimes de la population et des entreprises, et en maintenant la sécurité nationale et l’ordre social ainsi que le bien-être social.

Les particuliers et les organisations qui ont commis des violations dans cette affaire seront sévèrement sanctionnés conformément à la loi.

En conclusion, le ministre Mai Tien Dung a exprimé les remerciements du gouvernement pour la population dans et hors du pays, en particulier dans les 4 provinces touchées, les scientifiques, le Politburo et le Secrétariat du Comité central du Parti, les organisations socio-politiques, les ministères, les services, les localités, les médias et les organisations internationales pour leurs contributions dans le règlement de ces incidents environnementaux.

Il a également salué l’opinion publique taiwanaise pour exprimer le soutien du gouvernement vietnamien dans la lutte contre les violations et demander la coopération de Formosa dans le traitement de cette affaire.

A cette occasion, il a également appelé les ministères, les organismes et les localités à continuer de rehausser leur responsabilité, la capacité de gestion d'État, d’affiner les règlements juridiques, en augmentant le travail d’inspection et de contrôle de l'application de la loi, afin de répondre à la demande de l'intégration mondiale et du développement durable.

L'incident offre également aux entreprises une leçon sur le respect de la loi dont celle sur la protection de l’environnement, a conclu le ministre Mai Tien Dung. -VNA/VI