04/09/2017 13:01 GMT+7 Email Print Like 0

Faire de Tây Yên Tu un haut lieu du tourisme

Tây Yên Tu est une région montagneuse de la province septentrionale de Bac Giang. Elle dispose d’un grand nombre de sites historiques et culturels propices au développement du tourisme.

La terre bouddhiste Tây Yên Tu couvre les districts de Yên Dung, Luc Nam, Luc Ngan et Son Dông, dans la province de Bac Giang. Elle compte 130 sites culturels et historiques dont 26 reconnus patrimoines nationaux ou provinciaux. Il s’agit essentiellement de pagodes construites sous les dynasties des Ly (1010-1225) ou des Trân (1225-1400). La plus connue est Vinh Nghiêm, qui fut le premier centre bouddhiste dans le Nord. Construite au début de la dynastie des Ly, elle préserve encore de nombreux documents précieux, le plus remarquable étant  un ensemble de 3.050 gravures xylographiques de sutras, en caractères chinois et nôm (écriture démotique).

Tây Yên Tu abrite non seulement des sites historiques, mais renferme encore bien des sites où l’écotourisme ne demande qu’à se développer comme la zone touristique de Suôi Mo. En levant la tête, on aperçoit le massif montagneux de Yên Tu, qui domine de sa silhouette massive toute la région.

Consciente de l’importance de cette région dans le développement touristique, la province met depuis plusieurs années l’accent sur l’investissement dans les infrastructures. Elle a ainsi créé la zone d’écotourisme Dông Thông et a approuvé le projet de construction d’une ligne de télécabines reliant le pied de la montagne Yên Tu à la pagode Dông, au sommet.

«Des documents historiques montrent que le roi Trân Nhân Tông (1258-1308) est venu sur la montagne Yên Tu. La province de Bac Giang dispose de grands potentiels pour faire de Tây Yên Tu un haut lieu du tourisme», a partagé Nguyên Phuc Thuong, directeur adjoint du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme.

«Nous vivons principalement de la culture du riz et des pommes de terre. Nous espérons que le plan de développement touristique nous permettra de gagner des revenus supplémentaires», a confié Nguyên Van Tài, domicilié dans la commune de Tuân Mâu, district de Son Dông. -CVN/VNA/VI