27/08/2015 09:09 GMT+7 Email Print Like 0

États-Unis - Vietnam : Harvard prête à fonder une université à Hô Chi Minh-Ville

Le département d’État américain a financé l’université Harvard à hauteur de 2,5 millions de dollars pour convertir un programme boursier du gouvernement américain en une première université privée à but non lucratif au Vietnam. Cet établissement, dont le siège sera à Hô Chi Minh-Ville, coopérera avec des universités américaines.


Selon le plan, l’université Fulbright Vietnam proposera une formation basée sur le Programme d’enseignement en économie Fulbright. Ce programme est une bourse du gouvernement américain fondée en 1994 par le centre Ash de la John F. Kennedy School of Government - école d'affaires publiques de l'université Harvard - en partenariat avec l'Université d'économie de Hô Chi Minh-Ville. La bourse Fulbright a également reçu un financement partiel du Bureau de l'éducation et des affaires culturelles du département d'État américain.


Ce nouvel établissement, qui sera créé en septembre 2016, comprendra trois écoles : l'École de gestion et de politiques publiques, l'École de techniques et de sciences appliquées, et l'École Fulbright. Cette dernière fonctionnera selon le modèle des écoles d'arts libéraux des États-Unis, qui proposent aux élèves une formation totale pour développer l'expression écrite et orale, ainsi que les compétences théoriques. L’École de gestion et de politiques publiques ouvrira sa première promotion de mastère en automne 2016.


L’université Harvard ne gérera pas directement l’activité de cette nouvelle université au Vietnam, mais jouera un rôle important dans ses programmes d’enseignement et de recherche.


D'après Daniel B. Harsha, porte-parole du centre Ash, la phase suivante - qui apparaît nécessaire à l’université Harvard au regard de la bourse Fulbright - sera le développement d’une université privée enseignant les politiques publiques. Ce nouvel établissement offrira maintes opportunités aux étudiants vietnamiens dans le contexte où les universités privées sont régies par le profit, et où les universités publiques manquent de capacités de recherche. Il a aussi espéré que l’université Fulbright se développera et accueillera de plus en plus d’étudiants dans le futur.


Une avancée importante


Quant aux planificateurs américains de politiques, ils apprécient particulièrement la création de cette université au Vietnam en tant qu'avancée importante dans le développement des relations diplomatiques et des échanges universitaires entre les deux pays. Grâce à ce système académique libre, au bon cœur et à la coopération de l’université Harvard, l’université Fulbright deviendra un bien inappréciable pour le développement de l’académisme vietnamien, a estimé le secrétaire d’État américain John F. Kerry lors de sa visite au Vietnam début août.


Le gouvernement vietnamien a agréé l'an dernier la création de l'université privée Fulbright qui désormais collecte des fonds, son objectif étant de réunir 100 millions de dollars et d’admettre 2.000 étudiants lors de ses cinq premières années d’existence. L’université Fulbright Vietnam a déjà reçu, à ce jour, des engagements de financement se montant à environ 40 millions de dollars. -CVN/VNA/VI