08/06/2014 23:13 GMT+7 Email Print Like 0

Encore plus de violence de la part des navires chinois

Hanoi, 8 juin (VNA) - Le 8 juin, les navires chinois ont montré des signes d'un regain de violence en repoussant et harcelant à environ 35-40 milles marins de la plate-forme pétrolière chinoise Haiyang Shiyou-981 les bateaux de pêche vietnamiens opérant dans la pêcherie traditionnelle autour du site où est installée cette plate-forme.

Selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, ses navires ont continué de rester sur place et de mener des activités de lutte intenses à environ 8-11 milles marins de la plate-forme pour protester et exiger que la Chine la retire des eaux relevant de la souveraineté du Vietnam.

Les bateaux de pêche vietnamiens ont continué de pêcher à 35-40 milles marins de la plate-forme pétrolière tout en protestant contre les actes agressifs des bateaux de pêche et des navires des garde-côtes de la Chine, en exigeant aussi qu'elle retire sa plate-forme des eaux territoriales vietnamiennes.

Outre les activités de protestation contre la violation par la Chine de la souveraineté du Vietnam, les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam sont constamment présents dans le secteur où opèrent les bateaux de pêche vietnamiens pour soutenir et protéger les pêcheurs des actes violents des navires des garde-côtes et des bateaux de pêche chinois.

La Chine maintient quelque 120 navires dont 40 des garde-côtes, 30 de transport et remorqueurs, 4 de guerre et 35-40 bateaux de pêche. En outre, un avion immatriculé Y-8 menant des opérations de reconnaissance a survolé le site de la plate-forme pétrolière à une altitude d'environ 300-500 m.

Sur place, environ 35-40 bateaux de pêche chinois protégés par deux navires des garde-côtes ont empêché les navires de la Surveillance des ressources halieutiques et les bateaux de pêche du Vietnam de s'approcher de la plate-forme pétrolière.

Dans le site de la plate-forme pétrolière, les navires chinois comprenant des navires des garde-côtes, de patrouille maritime, de transport maritime, des remorqueurs se sont divisés en groupe à 7-8 milles marins et à 9-11 milles marins pour être prêts à attaquer, percuter et harceler avec des canons à eaux les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, afin de les repousser le plus loin possible de la plate-forme pétrolière.

Malgré ces actes agressifs des navires chinois, les navires de la Surveillance des ressources halieutiques et les bateaux de pêche du Vietnam n'ont pas connu de dommages.-VNA/VI