14/11/2019 09:16 GMT+7 Email Print Like 0

Élaboration du dossier du chant de Huê à soumettre à l’UNESCO

Le service de la Culture et des Sports de la province de Thua Thien-Hue élabore un plan visant à rédiger le dossier de chant de Huê (ca Huê) pour le soumettre à l’UNESCO en vue de son inscription à la liste des patrimoines culturels immatériels de l’humanité.

Ledit service a demandé aux organes concernés d’élaborer un plan global pour la préservation et la promotion du chant de Huê de manière durable.

Concrètement, il ouvrira des formations professionnelles, évaluera de chanteurs et instrumentistes participant aux concerts, introduira cet art dans l’enseignement scolaire. Il compte  publier un livre sur la base d'articles, opinions de chercheurs et gestionnaires.

Le 8 juin 2015, le chant de Huê (ca Huê) a été reconnu patrimoine culturel immatériel national par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Le "ca Huê" existe depuis plus de trois siècles sur les terres de Thuân Hoa-Phu Xuân (Thua Thiên-Huê actuelle). Il s’agit d’un genre musical traditionnel typique de la région de l’ancienne capitale impériale  dont les paroles s’accordent bien avec la musique, créant des mélodies langoureuses, lyriques mais savantes. Pour interpréter ce chant, la présence d'instruments est indispensable, entre autres cithare à seize cordes, luth à quatre cordes, viole à deux cordes, monocorde et flûte.

Le chant de Huê attire un grand nombre de touristes vietnamiens et étrangers lors des séances de représentation sur la rivière Huong (rivière des Parfums). -VNA/VI