05/03/2020 10:16 GMT+7 Email Print Like 0

Discussion des mesures pour faire face à l’épidémie dans le contexte actuel

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, aussi chef du Comité de pilotage national de prévention et de lutte contre le COVID-19, a présidé le 4 mars à Hanoï une réunion pour discuter des mesures pour faire face à l’épidémie dans le contexte actuel.

Actuellement, le Vietnam maîtrise bien la situation et mène à bien les mesures préventives. Depuis le 13 février, aucun nouveau cas n’est dépisté au pays. L’isolement de la commune de Son Loi, district de Binh Xuyen, province de Vinh Phuc (Nord) a été annulé à partir de 0h du 4 mars, a-t-on appris du comité.

Prenant la parole, professeur associé et docteur Nguyen Dac Phu, expert du Centre de résilience d’urgence des événements de la santé publique du Vietnam, a souligné la nécessité de poursuivre la découverte précoce, l’isolement et la maîtrise des foyers d’épidémie, -  des mesures efficaces permettant au Vietnam de bien maîtriser le COVID-19 à l’heure actuelle.

Partageant le même point de vue que Nguyen Dac Phu, professeur associé et docteur Luong Ngoc Khue, chef du Département de gestion des traitements de la maladie du ministère de la Santé, a insisté sur les mesures préventives. Selon les prévisions, le 5 mars, le Centre de la direction et de la commande des activités d’assistance au traitement du COVID-19 verra le jour pour aider les équipes de résistance d’urgence dans l’empêche de la propagation de l’épidémie.

Le ministère de l’Education et de la Formation publiera un «check-list » pour effectuer la surveillance de la santé des élèves après la reprise des cours.

En ce qui concerne la production de kits de tests, trois types de kits de tests de l'Institut de la médecine militaire et de la société par actions des technologies Viet A sont recommandés d’être utilisés pour diagnostiquer le virus SRAS-CoV-2. Le 3 mars, le Conseil scientifique du ministère des Sciences et des Technologies a proposé au ministère de la Santé d'autoriser l'utilisation de ces kits de tests dans les prochains jours.

A propos des vols, le vice-ministre des Transports et des Communications Le Anh Tuan, a affirmé que les agences d’aviation continueraient de réduire le nombre des vols sur les lignes reliant le Vietnam à la République de Corée (à partir du 5 mars pour Vietnam Airlines et du 7 mars pour Vietjet Air).

Seuls Asiana Airlines et Korean Air sont autorisés d’exploiter les vols depuis Incheon (Séoul) vers ou depuis Hanoï, Ho Chi Minh-Ville et Da Nang. Les vols de la République de Corée au Vietnam sont les vols «vides », allant chercher des passagers sud-coréens pour rapatrier ou transporter des marchandises ou des vols pas de passagers.

Selon le ministère de la Santé, le monde a confirmé  93.080 cas infectés de COVID-19 dans 80 pays et territoires, dont 80.269  cas détectés dans toutes les villes et provinces en Chine.

Le monde a signalé 3.202 décès, dont 2.981 en Chine, 79 en Italie et 77 en Iran. -VNA/VI