04/08/2016 09:51 GMT+7 Email Print Like 0

Dialogue stratégique et réunion de consultation politique Vietnam-Inde

La 8e réunion de consultation politique et le 5e Dialogue stratégique entre le Vietnam et l'Inde au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères (AE) ont eu lieu mardi 2 août à New Delhi, en Inde.

Ces deux réunions étaient coprésidées par le vice-ministre vietnamien des AE Vu Hong Nam, et la Secrétaire (Est) du ministère indien des Affaires extérieures, Mme Preeti Saran.

Les deux parties ont passé en revue le bon développement des relations bilatérales Vietnam-Inde, ainsi que les résultats remarquables obtenus par les deux pays en tous domaines.

Elles ont discuté des mesures à prendre pour approfondir les relations de partenariat stratégique et répondre aux attentes des dirigeants et du peuple des deux pays. Elles sont convenues de maintenir leur coopération dans la défense, à travers des visites, des échanges d'informations et d'expériences, ainsi que des transferts de technologies.

Concernant l'économie et le commerce, les deux parties ont été unanimes à porter le plus tôt possible les échanges commerciaux bilatéraux à 15 milliards de dollars. L'Inde ​donnera des conditions favorables ​à l'importation de produits vietnamiens tels que le café, le caoutchouc, la noix de cajou, le thé, le fruit du dragon, le pangasius...

Les deux parties sont convenues d'encourager la communauté des entreprises vietnamiennes et indiennes à promouvoir les investissements réciproques. Les grands groupes, et même les petites et moyennes entreprises indiennes, s'intéressent au marché vietnamien et ont lancé plusieurs projets d'investissement dans les secteurs du textile, de la transformation du thé et du café, de l'énergie, des infrastructures, des technologies de l'information. L'Inde salue également l'investissement vietnamien dans ce pays dans le cadre des initiatives "Fabriqué en Inde", "Inde numérique", "100 villes intelligentes"...

Par ailleurs, les deux parties ont souligné la nécessité de renforcement de la connectivité, notamment dans le transport par voie maritime et terrestre, et l'aviation civile, la coopération dans l'information et les télécommunications. Elles sont convenues d'accélérer l'ouverture de lignes aériennes directes entre les grands centres politiques et économiques, ainsi que des routes maritimes entre les ports des deux pays.

Selon le vice-ministre Vu Hong Nam, le Vietnam a élaboré un projet de raccordement à l'autoroute reliant l'Inde, la Thaïlande, le Myanmar, le Laos, le Cambodge et le Vietnam. Il a souhaité que l'Inde et l'ASEAN adoptent au plus tôt les conditions et clauses pour décaisser ​l'enveloppe d'un milliard de dollars que l'Inde s'est engagée à ​accorder à ce projet.

A cette occasion, les deux parties se sont accordées pour s'entraider au sein des forums régionaux et internationaux. L'Inde a soutenu le rôle central de l'ASEAN dans la structure de la région Asie-Pacifique. Le Vietnam a apprécié la politique indienne "Agir vers l'Est", et a affirmé qu'en tant que pays coordonnateur des relations ASEAN-Inde, le Vietnam fera tout son possible pour accélérer ce partenariat afin de contribuer à la préservation de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement commun dans la région.

S'agissant de la question en Mer Orientale, les deux parties ont appelé les pays à observer le droit international. Tous les différends doivent être réglés par des mesures pacifiques, sur la base du droit international dont la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). Elles ont approuvé que les parties concernées d​oivent appliquer strictement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) pour parvenir au plus tôt le Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le même jour, le vice-ministre Vu Hong Nam est allé saluer le secrétaire d'État chargé des Affaires extérieures, V. K. Singh.

Ce dernier a salué le mécanisme de dialogue et de consultation entre les deux parties pour discuter de questions régionales, internationales et de coopération bilatérale afin de renforcer la compréhension et la confiance mutuelles.

V.K. Singh a souhaité que les deux parties intensifient leur coopération dans les domaines ​essentiels comme la défense et sécurité, l'économie, les sciences et les technologies, l'énergie, la culture et l'éducation, en vue de porter le partenariat stratégique entre les deux pays à une nouvelle hauteur.

Vu Hong Nam a affirmé que l'Inde ​était toujours l'une des priorités de la politique extérieure du Vietnam, ajoutant que le ministère vietnamien des AE ferait tout son possible pour contribuer au développement commun des deux pays. -VNA/VI