11/06/2015 08:23 GMT+7 Email Print Like 0

Dessalement de l’eau de mer à Truong Sa

Le premier système de dessalement de l’eau de mer a été installé sur l’île Song Tu Tây, à Truong Sa (Spraly). Ce projet, réalisé avec l’aide du Centre de recherche en technologies et en équipements industriels de l’École polytechnique de Hô Chi Minh-Ville, est en service depuis avril dernier.

«Un millier de litres d’eau de mer produisent 250 litres d’eau douce. L’eau dessalée est consommable dès après la purification et avec une saveur normale. Après avoir traversé le système de purification, l’eau douce est retenue et l’eau salée est rejetée en mer», explique le jeune homme Nguyên Be Vu (il est né en 1991), chargé du fonctionnement du système.

Chaque jour, 18.000 litres d’eau douce sont produits pour satisfaire tous les besoins quotidiens de l’île.

Ce système utilise l’énergie solaire et éolienne, des énergies en abondance sur l'île. Les réserves supplémentaires d’énergie permettent au système de fonctionner pendant deux jours consécutifs sans soleil et sans vent. «Les technologies seront transférées à l’île fin juin. Nous préparons d’autres projets pour les îles de Truong Sa et la plate-forme DK», ajoute M. Vu.

Parallèlement à l’installation du système de dessalement d’eau de mer à Song Tu Tây, le groupe de jeunes scientifiques de l’Union des Associations des sciences de Hanoi et la Compagnie générale de construction des ouvrages de communication 4 (Cienco 4) ont offert à l’île Truong Sa Dông une machine de dessalement de l’eau de mer utilisant l’énergie solaire, d’une capacité de purification de 600 litres par jour. Selon les prévisions, ce système, d’un coût d’un milliard de dôngs, sera mis en service dès après son installation qui prend 15 jours. Cette activité relève du programme “Itinéraire de la jeunesse pour les mers et les îles du pays 2014”.

Une technique à généraliser
«Après la participation au programme +Itinéraire de la jeunesse pour les mers et les îles du pays 2014+, je trouve que les soldats et habitants des îles font face à beaucoup de difficultés, notamment le manque d’eau douce», constate Trân Vu Thành, un représentant du groupe des scientifiques. «J’ai exploré plus de dix îles et pensé à la nécessité d’installer des machines de dessalement de l’eau de mer. Après avoir obtenu le feu vert de l'Union de la jeunesse communiste et de la Marine, des scientifiques, des professeurs et des jeunes intellectuels ont étudié et fabriqué en août 2014 des systèmes de dessalement de l’eau de mer pour les îles à Truong Sa», ajoute Trân Vu Thành.

«Dans le monde entier, il existe de nombreuses technologies pour dessaler l’eau de mer. Cependant, nous avons choisi celles qui sont les plus efficaces, les plus simples et les plus fiables et dont la mise en œuvre est facile, tout en respectant l’environnement maritime. Des équipements de remplacement sont disponibles pour six mois. La maintenance sera réalisée une fois par an», explique M.Thành.
«L’installation d’un système de dessalement de l’eau de mer est une activité significative faisant suite à l’Itinéraire de la jeunesse pour les mers et les îles du pays 2014», rappelle Nguyên Anh Tuân, secrétaire du Comité central de l'Union de la jeunesse communiste.

«L’eau douce est très précieuse à Truong Sa. Résoudre le problème de l’eau douce permettra de régler les difficultés rencontrées dans l’entraînement des soldats, ainsi que d’améliorer la qualité de vie des pêcheurs. Après les tests sur l’île Truong Sa Dông, nous coopérerons avec les organisations concernées pour généraliser ce modèle aux autres îles du pays», conclut Anh Tuân. -CVN/VNA/VI