03/07/2016 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

Des pêcheurs du Centre soutenus suite à l'hécatombe de poissons

Les quatre provinces côtières​ du Centre de Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thien-Hue, touchées gravement par la mort massive de poissons, ​prennent des solutions dra​coniennes pour aider ​la population à ​retrouver des conditions de vie normales en suite de ces graves incidents environnementaux.

Début mai, la province de Ha Tinh a ​mobilisé 6,05 milliards de dongs (environ 272.000 USD) de son budget pour acheter du riz ​afin de soutenir plus de 6.250 f​oyers de la commune de Ky Anh, du district éponyme, directement touchés par ​l'hécatombe de poissons.

Près de 900 tonnes de riz ​prélevés de la réserve nationale ont été distribués à quelque 10.700 ​f​oyers des communes côtières de Cam Xuyen, Thach Ha et Ha Loc, ainsi que les districts Nghi Xuan et le chef-lieu de Ky Anh. ​Par ailleurs, plus de 4.680 ​armateurs de pêche ont ​donné de 21,6 milliards de dongs (972.000 USD).

D'autre part, la province a pris un ensemble de politiques pour accélérer l'achat de sel et de fruits de mer auprès des agriculteurs locaux, tandis que le Comité provincial du Front de la Patrie et la Croix-Rouge provinciale mobilisaient plus de 18 milliards de dongs (810.000 USD) pour aider les familles sinistrées.

Les pêcheurs locaux ont repris leurs campagnes et​ exploité environ 7.840 tonnes de produits halieutiques du 10 mai au 21 juin.

La province de Quang Binh, qui a été la localité la plus durement touchée par ces incidents environnementaux, a fourni du riz ​aux agriculteurs victimes, et accordé un soutien financier ​aux pêcheurs.

La province a pris des ​mesures pour s​outenir le développement du tourisme, notamment le tourisme maritime, depuis ces incidents qui ont entraîné une ​chute du nombre de touristes dans la province. Le tourisme ​est considéré comme un secteur promouvant l'économie locale.

La province de Quang Tri a immédiatement ​eu recours à son budget pour assister à temps ses habitants dès la mort massive de poissons.

Thua Thien-Hue, a encouragé les pêcheurs locaux à ​pêcher ​au delà de 20 nautiques de la côte, ​en veillant particulièrement aux poissons pêchés et à la qualité de l'eau.

Du riz et des fonds ont ​été remis aux familles frappées par l'hécatombe, et des taux d'intérêt préférentiels ont été ​proposés aux entreprises comme aux particuliers ​achetant des ​produits halieutiques, ce ​afin de ​soutenir les activités maritimes. Concrètement, 800 tonnes de riz et 15,5 milliards de dongs ont été mis à la disposition de la province.

Le président du Conseil d’administration de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh (société Formosa Ha Tinh), Chen Yuan-cheng, a reconnu sa responsabilité et demandé pardon au peuple vietnamien d’avoir causé cette catastrophe environnementale qui a ​affecté gravement l'aquaculture et la vie de la population de ces provinces.

La société a promis de compenser les pertes économiques subies par la population et de payer les frais du règlement de la pollution, pour un coût de 500 millions de dollars. -VNA/VI