19/12/2014 08:03 GMT+7 Email Print Like 0

Cuba et Etats-Unis parviennent à un accord sur la normalisation des relations bilatérales

Mercredi 17 décembre, le président cubain Raul Castro a officiellement annoncé que les relations entre Cuba et les Etats-Unis, interrompues depuis 53 ans, seront normalisées.


Cette décision est intervenue après une série de négociations secrètes de haut niveau entre les deux pays, dont un dialogue téléphonique direct entre les présidents Raul Castro et Barack Obama.


Dans son discours retransmis en direct à la télévision et à la radio, le président Raul Castro a dit qu'avec son homologue américain Barack Obama, ils s'étaient "mis d'accord sur le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, interrompues depuis plus d'un demi-siècle". Le dirigeant cubain a exprimé ses remerciements au Vatican et au pape François qui ont joué le rôle d'intermédiaire essentiel dans le rapprochement historique entre les deux pays, comme au gouvernement canadien qui a aidé les délégations des deux pays à effectuer en toute discrétion ces négociations.


Le président Raul Castro a également annoncé mercredi que les trois Cubains libérés dans le cadre d'un échange de prisonniers avec les Etats-Unis étaient déjà revenus à Cuba, et que son pays avait libéré l'Américain Alan Gross et un espion américain détenu depuis 20 ans. Toutefois, a-t-il ajouté, la question centrale de l'embargo commercial des Etats-Unis n'est pas encore résolue.


Le même jour, depuis Washington, le président américain Barack Obama a affirmé qu'"un nouveau chapitre" a été ouvert dans les relations entre son pays et Cuba, tout en soulignant qu'il est temps de mettre fin à "une approche obsolète" qui ne peut aider à impulser les relations bilatérales.


Le président Barack Obama a exprimé son désir de discuter avec le Congrès américain de la levée totale de l'embargo contre Cuba. Il a annoncé qu'il avait ordonné au Secrétaire d'Etat John Kerry d'effectuer des discussions avec Cuba sur le déploiement des activités en vue de la normalisation des relations entre les deux pays.


Les Etats-Unis imposent un embargo économique contre Cuba depuis 1960 et les deux pays n'ont plus des relations diplomatiques depuis 1961.


L'opinion publique internationale applaudit la décision sur la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba.


Selon l'AFP, le pape François a exprimé mercredi sa "grande satisfaction" devant la "décision historique" de Cuba et des Etats-Unis d'établir des relations diplomatiques, a annoncé le Saint-Siège, confirmant une médiation personnelle du souverain pontife.


Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a salué mercredi le rapprochement historique entre les Etats-Unis et Cuba en espérant qu'il aboutirait à la levée de l'embargo économique imposé à l'île.


L'opinion américaine se félicite de l'annonce du 17 décembre du président Barack Obama sur la normalisation des relations avec Cuba, l'établissement d'une ambassade des Etats-Unis à La Havane et l'incitation faite au Congrès américain de lever l'embargo.


A Miami, Max Lesnik, commentateur expérimenté de la Télévision et de la Radio des Américains d'origine cubaine, a décrit cette décision comme l'événement le plus significatif dans les relations entre les Etats-Unis et Cuba depuis de nombreuses années. -VNA/VI