01/08/2021 08:50 GMT+7 Email Print Like 0

Covid-19: Hanoï prépare des plans de distribution alimentaire pour parer à toute éventualité

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural restera aux côtés de Hanoï pour garantir son approvisionnement en produits alimentaires dans n’importe quelle situation, a déclaré le vice-ministre Phùng Duc Tiên, ce samedi matin, lors de la visioconférence entre son ministère et le comité populaire de Hanoï.

La plus grande difficulté actuelle réside dans le transport de produits depuis les provinces productrices vers Hanoï. L’éventuel confinement de marchés de gros, de marchés traditionnels et d’abattoirs à cause de l’apparition de clusters de Covid-19 serait un autre problème auquel il convient de trouver une solution appropriée.

«Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a sans doute entendu les demandes légitimes de Hanoï et d’autres localités. Avec les autres ministères concernés, en particulier celui des Transports, il doit intercéder auprès du gouvernement pour répondre à ces demandes, qui consistent entre autres à délivrer un code d’identification aux véhicules de transport des produits frais, périssables et des intrants agricoles, dont l’alimentation pour animaux et les engrais. L’objectif étant d’assurer la fluidité et la rapidité de la circulation des marchandises», a proposé Chu Phu My, directeur du service de l’Agriculture et du Développement rural de Hanoï.

Trân Quôc Toan, chef du département de Transformation et de Développement du marché des produits agricoles, veut aller plus loin.

«Nous devons vérifier l’état de la production des districts qui alimentent le centre-ville. Il existe actuellement 113 entrepôts frigorifiques, et il importe de savoir comment conduire les produits jusqu’à ces entrepôts en cas d’aggravation de la situation épidémique», a-t-il proposé.

''Hanoï dispose déjà de 786 chaînes de sûreté alimentaire qui la relient à 21 provinces et grandes villes du Nord, et il est temps de vérifier la capacité d’approvisionnement de chacune de ces chaînes. En cas d’aggravation de l’épidémie, si les grands fournisseurs étaient «gelés», il faudrait alors que les fournisseurs intermédiaires, situés en périphérie de la ville, fassent valoir leur rôle. Les parcs industriels doivent se rapprocher des supermarchés pour assurer l’approvisionnement de leurs cantines collectives». - VOV/VNA/VI