31/03/2015 09:15 GMT+7 Email Print Like 0

Commémoration de grands anniversaires pour les femmes parlementaires

Dans le cadre de la 132e Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) s'est tenue le 30 mars à Hanoi une cérémonie commémorative du 30e anniversaire de la Réunion des femmes parlementaires et du 20e du Programme d'action de Beijing. 


Le président de la 132e Assemblée de l'UIP et président de l'Assemblée nationale vietnamienne Nguyen Sinh Hung, le président de l'UIP Saber Chowdhury, le secrétaire général de l'UIP Martin Chungong, la présidente de la 21e Réunion des femmes parlementaires et vice-présidente de l'Assemblée nationale vietnamienne Nguyen Thi Kim Ngan, et la vice-présidente du Vietnam Nguyen Thi Doan, étaient présents. 


Dans son discours, la vice-présidente de l'Assemblée nationale vietnamienne Nguyen Thi Kim Ngan a rappelé l'histoire de la Réunion des femmes parlementaires de l'UIP qui, depuis 1986, se tient avant l'ouverture de chaque Assemblée de l'Union. Cette Réunion est un forum où les femmes parlementaires échangent des informations et des expériences, discutent de questions d'intérêt commun, et partagent leurs opinions sur les sujets de débats. Ces 30 dernières années, le taux des femmes parlementaires participant aux Assemblées de l'UIP a fortement augmenté pour s'établir à 30%, contre 10% les premiers jours. Les questions sur l'égalité des sexes suscitent un plus grand intérêt des participants. 


S'agissant du Programme d'action de Beijing, Nguyen Thi Kim Ngan a affirmé la fierté de la Réunion des femmes parlementaires qui, avec ses diverses idées et initiatives, a contribué à l'application de ce programme. Lors de la Réunion des femmes parlementaires tenue le 28 mars à Hanoi, le débat sur le thème "Beijing+20" a permis de passer en revue les réalisations de ces 20 dernières années, d'analyser les défis et de réaffirmer les engagements pour un monde pacifique, égal et développé. 


La présidente de la 21e Réunion des femmes parlementaires a souligné que cette dernière continuerait d'apporter ses contributions aux objectifs communs de l'UIP, ainsi qu'à la promotion de l'égalité des sexes. Elles s'est déclarée convaincue que les femmes parlementaires bénéficieraient du soutien de l'UIP, de ses parlements membres et de tous les députés participant à la 132e Assemblée de l'UIP. Nguyen Thi Kim Ngan a également assuré que les femmes parlementaires vietnamiennes, de concert avec leurs homologues dans le monde, feraient de leur mieux pour promouvoir l'égalité des sexes. 


Lors de cet événement, le président de l'AN Nguyen Sinh Hung a souligné qu'après l'adoption de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing, les parlementaires des pays dont ceux du Vietnam ont fait de gros efforts dans l'élaboration du cadre institutionnel, la supervision de la réalisation de l'égalité des sexes ainsi que la prévention et la lutte contre la violence sur la base des sexes, la promotion de l'égalité des sexes et le renforcement des droits des femmes en matière politique, économique, culturelle, éducative, de santé et de sécurité, et de paix dans le monde sur la base des engagements sur l'égalité et le développement. 


Le président Nguyen Sinh Hung a affirmé que l'égalité des sexes et la garantie des droits des femmes sont toujours une politique constante du Vietnam. La Déclaration et le Programme d'action de Beijing ainsi que les autres engagements internationaux ont été institutionnalisés dans la loi vietnamienne. L'Assemblée nationale vietnamienne a créé le Groupe des femmes parlementaires en 2008 et a attiré la participation de nombreux parlementaires aux activités pour l'égalité des sexes au sein de l'AN. Les femmes parlementaires ont participé activement et avec responsabilité à la Conférence des femmes parlementaires de l'Union interparlementaire, contribuant aux succès de l'Assemblée et aux questions concernant les sexes à l'ordre du jour des Assemblées. 


Lors de la cérémonie de célébration, le président Nguyen Sinh Hung a affirmé l'engagement de continuer à soutenir vigoureusement et participer pleinement et avec responsabilité aux activités de cet organisme. Il a proposé à l'UIP, aux parlements membres et aux parlementaires de soutenir les activités du mécanisme de réunion des femmes parlementaires, de renforcer la participation des femmes au sein des parlements, dont les activités de l'UIP, d'impulser l'intégration de la question des sexes à l'ordre du jour des parlements. 


Dans son discours, le président de l'UIP Saber Chowdhury a souligné le rôle comme les acquis obtenus par la réunion des femmes parlementaires ces trente années de fondation et de développement, notamment la reconnaissance et la lutte pour les droits des femmes ces dernières années. 


Il a vivement apprécié les efforts inlassables et la vaillance des femmes et des hommes ces derniers temps qui ont oeuvré positivement pour l'ordre du jour de l'Assemblée. Les activités et propositions sur les priorités de l'UIP pour développer ses mécanismes et son organisation sont toujours liées à l'oeuvre des femmes. 


M. Saber Chowdhury s'est réjoui de la participation de plus de 200 femmes parlementaires à l'IPU-132 contre 2 lors de l'IPU de 1931. 


Au nom de l’Etat et du peuple vietnamiens, la vice-présidente de la République, Nguyen Thi Doan, a révisé les acquis en matière de promotion des droits des femmes. Ces bonnes réalisations sont le fruit des efforts de la communauté internationale dont les contributions de la Réunion des femmes parlementaires de l’Union interparlementaire (UIP) et des députés en général. 


Avec un taux de 24,4 % , le Vietnam est en tête en Asie en matière de femmes à l’Assemblée nationale. Le pays enregistre également la 2e place au sein de l'ASEAN en termes de nombre de femmes directrices exécutives d'entreprises. 


Le Vietnam a élaboré et mis en œuvre de nombreux textes juridiques, programmes et stratégies nationales relatives à l’égalité des sexes, à la lutte contre la violence familiale, a souligné la vice-présidente Nguyen Thi Doan. Elle a lancé un appel à la communauté internationale pour conjuguer les efforts en vue d'atteindre les objectifs fixés à Pékin en 1995. 


Parmi les 17 objectifs du développement durable avancés, le 5e, intitulé «Achever l’égalité des sexes, garantir à toutes les femmes et filles leurs droits », reste une des priorités, a remarqué Mme Nguyen Thi Doan. 


La vice-présidente du Vietnam a souhaité que les dirigeants du monde réaffirment à New York, en septembre prochain, leur engagement pour promouvoir la mise en œuvre de la Déclaration et le Programme d’action de Pékin. Ce, afin d’atteindre des progrès notables dans la promotion des droits en faveur des femmes et de l’égalité des sexes. 


Ensuite, la présidente du Comité de coordination de la Réunion des femmes parlementaires de l’UIP, Mme Margaret Williams, a présenté l’Appel aux actions pour les droits des femmes et l’égalité des sexes. L’appel, qui souligne la participation des députés afin de construire un monde meilleur pour les femmes et filles, a été signé par les délégués.-VNA/VI