03/07/2016 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

Claude Bourrin, artisan de la modernisation du théâtre vietnamien

Le français Claude Bourrin a consacré sa vie à la diffusion du théâtre français en Indochine. Lorsqu’il était premier directeur de l’Opéra de Hanoi, il a proposé une rénovation du répertoire, en défendant un théâtre à la fois populaire et littéraire.

Conférence sur l’Opéra de Hanoi dans le processus de modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe siècle, organisée le 29 juin à Hanoi. Photo : CVN

La conférence «l’Opéra de Hanoi dans le processus de modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe siècle : Claude Bourrin, artiste, metteur en scène et directeur (1904-1930)» a eu lieu le 29 juin à Hanoi. Cet événement, animé par la Professeur Corinne Flicker de l’Université Aix-Marseille, s’inscrivait dans le projet de recherche «Numérisation du patrimoine culturel» mise en place par l’Institut francophone international (IFI).

«Ma conférence s’intéresse au parcours de Claude Bourrin, le premier directeur de l’Opéra de Hanoi. Les archives qu’il a laissées constituent une source inestimable d’informations sur la vie théâtrale en Indochine, dont elles retracent un demi-siècle d’histoire», a insisté Corinne Flicker. Et d’ajouter : «Ces documents sont constitués de programmes de spectacles dans lesquels Claude Bourrin a joué, de comptes rendus de spectacles dans la presse française indochinoise, de photographies de mises en scène, etc.».

L’initiative de Claude Bourrin était bel et bien de remettre les classiques, Molière, Corneille, Racine, Marivaux, Musset, sur le devant de la scène afin de les faire accéder au plus grand nombre. «Claude Bourrin a réussi à faire entrer Molière à l’Opéra de Hanoi sans décevoir les différents publics», a-t-elle souligné.

«La conférence de la Professeur Corinne Flicker portait sur l’Opéra de Hanoi et son premier directeur, Claude Bourrin, mais plus largement, sur la modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe siècle», a fait remarquer Ngô Tu Lâp, directeur adjoint de l’IFI. Car c’est à l’Opéra de Hanoi que la première pièce de théâtre parlé du Vietnam, intitulée Chen thuôc dôc (La tasse de poison), de Vu Dinh Long, a été jouée le 22 octobre 1921. -CVN/VNA/VI