25/06/2015 09:11 GMT+7 Email Print Like 0

Célébration des 20 ans de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing

La ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Pham Thi Hai Chuyen, a affirmé la forte détermination et la grande responsabilité du Vietnam dans l'application du Programme d'action de Beijing ces 20 dernières années.


La ministre, également présidente du Comité national pour le progrès des femmes vietnamiennes, a participé le 24 juin à Hanoi à un colloque pour marquer les 20 ans de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing. Elle a indiqué que le Vietnam avait accompli avant terme certains Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), dont celui concernant l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. A l'heure actuelle, le Vietnam accélère la définition des mesures concrètes pour chaque étape dans le processus d'application du Programme d'action de Beijing.


Présente à cet événement, la vice-présidente Nguyen Thi Doan a déclaré que le Programme d'action de Beijing était un facteur important qui avait permis de créer des changements positifs favorables à la promotion de l'égalité des sexes et contribué aux réalisations encourageantes dans le développement national. La croissance économique et les progrès sociaux, dont les efforts des femmes, ont créé des bases solides pour le développement du Vietnam et son intégration au monde.


La vice-présidente Nguyen Thi Doan a demandé aux participants du colloque de rechercher des mesures pour améliorer la conscience sociale, notamment des gestionnaires, sur le rôle des femmes, ainsi que remédier aux lacunes des politiques dans ce problème et proposer des initiatives pour promouvoir l'égalité des sexes. Elle a ensuite souhaité continuer de bénéficier de l'assistance de l'ONU et des amis internationaux.


De son côté, la coordinatrice résidente de l'ONU au Vietnam, Pratibha Mehta, a souligné que l'égalité des sexes était une aspiration mais aussi une responsabilité des gouvernements, de l'ONU et de tout le monde.


A cette occasion, l'ONU et le gouvernement vietnamien se sont engagés à continuer de s'entraider dans la promotion de l'égalité des sexes.


En septembre 1995, un nombre record de 17.000 participantes et 30.000 activistes se sont réunis à Beijing, à l'occasion de l'ouverture de la 4e Conférence mondiale sur les femmes. La Déclaration et le Programme d'action de Beijing ont été adoptés à l'issue de la conférence, marquant une avancée sans précédent pour les droits des femmes. Le Programme d'action projette en effet un monde où chaque femme et chaque fille peut exercer ses libertés et ses choix et connaître et comprendre tous ses droits, notamment le droit de vivre sans violence, le droit à l'éducation, le droit de participer à la prise de décision et le droit de recevoir un salaire égal pour un travail égal. -VNA/VI