24/08/2015 09:23 GMT+7 Email Print Like 0

ASEAN : cinq domaines pour réduire les écarts de développement

"Les pays membres de l’ASEAN sont en plein processus d’intégration régionale. Parmi leurs engagements, celui de réduire davantage les écarts de développement au sein du bloc".
C’est ce qu’a exprimé le ministre malaisien du Commerce international et de l'Industrie Mustapa Mohamed, dans le cadre de la 47e réunion des ministres de l’Économie de l'ASEAN (AEM 47) et ses réunions connexes qui ont débuté le 22 août à Kuala Lumpur (en Malaisie).
Pour matérialiser cet engagement, il faut un consensus et la coopération entre les pays membre de cette association régionale. La priorité doit être réservée aux cinq domaines suivants : intensification de l’intégration économique, accélération de l’application des technologies de l’information dans le commerce, investissement au sein de l’ASEAN, priorité au commerce et à l’investissement via les frontières, et libéralisation des services.
Lors de l’AEM 47, les discussions des ministres de l’Économie de l’ASEAN sont principalement axées autour des mesures d'établissement de l'AEC, de la Vision de l’Économie de l'ASEAN après 2015 et ses orientations à 2025, du plan d'action stratégique pour les dix ans à venir ainsi que du Plan général des PME de l’ASEAN pour la période 2016-2025.-VNA/VI