07/11/2017 13:52 GMT+7 Email Print Like 0

APEC 2017 : le Chili souhaite un engagement clair pour la libéralisation du commerce

Le Chili souhaite que le prochain Sommet de l’APEC à Da Nang émette un signal clair sur l’engagement du forum pour la libéralisation du commerce et l’intégration régionale, selon la vice-ministre chargée du Commerce du ministère chilien des Relations extérieures, Paulina Nazal.

Lors d’une interview avec l’Agence vietnamienne d’Information (VNA), Paulina Nazal s’est déclarée préoccupée de la tendance protectionniste dans maintes régions du monde. Soulignant le rôle important de l’APEC pour la libéralisation du commerce dans le monde, elle a appelé à réaliser des efforts concrets pour mettre en place la zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique (FTAAP). Avec le prochain Sommet de l’APEC, le Chili espère un fort soutien politique pour le système commercial multilatéral pour favoriser la 11e conférence ministérielle de l’OMC, prévue en décembre prochain à Buenos Aires, en Argentine.

La vice-ministre chilienne a par ailleurs affirmé son espoir de voir les 11 parties restantes du TPP (Accord de partenariat trans-Pacifique) parvenir à un consensus sur ce sujet, lors du prochain Sommet de l’APEC.

Le Sommet de l’APEC à Da Nang sera une bonne opportunité pour le Chili de renforcer les relations politiques, culturelles et commerciales avec l’une des régions les plus dynamiques du monde, a estimé Paulina Nazal, ajoutant que son pays privilégiait les sujets sur la croissance durable, les défis à l’ère numérique, le rôle des femmes dans le commerce, les PME, la restructuration au service du développement économique…

S’agissant des relations vietnamo-chiliennes, la vice-ministre a annoncé que lors de la prochaine visite au Vietnam de la présidente Michelle Bachelet, les deux pays discuteraient des avancées de leurs négociations sur un accord de libre-échange, ainsi que des perspectives de coopération.

Le Chili suit de près les résultats et les propositions promues par le Vietnam durant l’APEC 2017, afin de se préparer à l’APEC 2019, a-t-elle affirmé, ajoutant que son pays travaillait aussi avec les autres économies membres pour choisir des sujets susceptibles de contribuer à la réalisation des objectifs de l’APEC. -VNA/VI