23/01/2015 10:29 GMT+7 Email Print Like 0

Alimentation et boissons: les entreprises européennes lorgnent le marché vietnamien

Dans le cadre de sa visite de travail au Vietnam du 19 au 25 janvier, une délégation de représentants de 14 entreprises européennes en activité dans l’alimentation et les boissons rencontrera des représentants de plus de 100 entreprises vietnamiennes, notamment à Hanoi et Hô Chi Minh – Ville. L’objectif est de profiter des bénéfices de l’entrée en vigueur de l’Accord de libre – échange (ALE) Vietnam – UE, prévue cette année. Figurant parmi l’une de ces 14 entreprises européennes, GrupoMontalva, spécialisée dans la fourniture de viandes et produits dérivés, désire chercher des distributeurs sur le marché vietnamien. «De plus, GrupoMontalva planifie la construction d’une usine de production et de traitement de viande et de produits dérivés au Vietnam», a partagé Joao Rodriges, chef des services marketing du groupe GrupoMontalva. Dennis Lance, un représentant de la société de production d’alcool Alcor : «Nous voulons chercher des distributeurs en vue de présenter nos produits sur le marché vietnamien. Nous souhaitons qu’une fois l’ALE Vietnam – UE signé, il y aura de grands privilèges en termes de formalités ainsi que de taxes douanières envers les boissons, alcools notamment». Franz Jessen, ambassadeur et chef de la Délégation de l’UE au Vietnam, a estimé que «la signature de l’ALE Vietnam – UE permettra aux entreprises étrangères d’avoir accès plus facilement au marché vietnamien». Selon des données de la Délégation de l’UE au Vietnam, les échanges commerciaux entre le Vietnam et l’UE se sont fortement accrus ces dernières années, passant de 6,5 milliards de dollars en 2000 à 36,8 milliards en 2014. L’UE a été le plus grand débouché d’exportation du Vietnam pendant la période 2010-2013. L’an dernier, elle était 2e, derrière les Etats – Unis. -CPV/VNA/VI