11/01/2015 09:31 GMT+7 Email Print Like 0

AirAsia: l'épave repêchée, chasse aux boîtes noires

L'enquête sur l'avion d'AirAsia abîmé en mer de Java avance après que les équipes de recherche ont repêché samedi une première partie de l'épave, et continuent de rechercher les boîtes noires contenant les paramètres du vol QZ8501, selon les autorités.

L'Airbus A320-200 avait disparu des écrans radar peu après son décollage le 28 décembre de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour, avec 162 personnes à son bord, après avoir été confronté à des nuages très menaçants.

Le pilote avait demandé à prendre de l'altitude pour éviter ces nuages, mais n'avait pas reçu le feu vert immédiat du contrôle aérien en raison d'un trafic trop important dans ce secteur très fréquenté. Le contact avec l'appareil avait été perdu peu après.

La queue de l'avion a été retrouvée dix jours plus tard au fond de la mer de Java, à une trentaine de mètres de profondeur. De grands coussins de levage gonflables ont été utilisés pour remonter cette partie de la queue de l'avion peinte en rouge et sur laquelle est écrite en lettres blanches AirAsia, le logo de la compagnie.

Les équipes de recherche de l'épave ont détecté vendredi des sons provenant apparemment des boîtes noires. Les boîtes noires émettent des signaux acoustiques qui peuvent être détectés en général pendant 30 jours suivant un accident.

"Des plongeurs essayent de les atteindre", a affirmé un responsable des opérations en mer de Java, S.B Supriyadi. "La localisation des sons serait proche de l'endroit où la queue de l'avion a été retrouvée."

Elle serait en partie enfouie sous le fond de la mer. Cette section arrière abrite généralement les boîtes enregistrant des informations liées au vol, qui seront cruciales pour déterminer les causes de la chute de l'appareil.

Aucun signal acoustique n'avait été détecté jusqu'ici au cours des recherches souvent freinées par de mauvaises conditions météorologiques et de forts courants sous-marins. Au 13e jour des opérations de recherches, le total des corps de victimes retrouvés se monte à 46, soit trois de plus que la veille. – VNA/VI