19/03/2015 09:11 GMT+7 Email Print Like 0

ADMM-9 : les initiatives du Vietnam saluées

 Les initiatives de la délégation vietnamienne avancées lors de la 9e Conférence des ministres de la Défense de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ADMM-9), qui a eu lieu les 15 et 16 mars à Langkawi, Etat de Kedah, en Malaisie, ont été hautement appréciées par les participants, a souligné le ministre vietnamien de la Défense, Phung Quang Thanh.


Lors d'une interview accordée au correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) sur les résultats importants, la signification de l'ADMM-9 et les contributions du Vietnam à cette conférence, le général Phung Quang Thanh a affirmé que l'ADMM-9 revêtait une signification particulièrement importante dans le soutien de l'ASEAN pour parvenir à la formation de la Communauté de l'ASEAN fin 2015, dont la Communauté Politique-Sécurité. Le thème de la conférence "ASEAN : maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région pour le peuple et par le peuple" proposé par la Malaisie est vraiment conforme à l'aspiration commune de la région et du monde, a-t-il dit.


Les ministres de la Défense de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ont réaffirmé l'engagement de l’ADMM sur le renforcement de la coopération dans la défense au sein de l’Association régionale et des nations participant à la Conférence élargie des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM+), contribuant à concrétiser la Communauté économique de l’ASEAN fin 2015 dont la Communauté Politique-Sécurité. Logiquement, les ministres ont donc convenu d’intensifier la coopération en matière de sécurité et de défense, conformément au droit national et international dont la Convention de l’ASEAN anti-terrorisme, de contrer les menaces des organisations terroristes par le biais des échanges d'informations, du renforcement de la supervision et de la sensibilisation de l’opinion publique face à ces risques.


Les ministres ont exprimé leur inquiétude devant l’escalade de la violence du groupe Etat islamique (EI), des groupes terroristes et extrémistes en Iraq et en Syrie. Ils ont condamné tous les actes de destruction de ces groupes. Ils ont affirmé leur position de lutter contre les menaces engendrées par l'EI dans la région, et jugé nécessaire de renforcer encore la coopération pour faire face aux menaces, ce pour garantir la sécurité et la stabilité régionales.


Les ministres de l’ASEAN ont déclaré contribuer au développement de la vision de l'ASEAN après 2015, promouvoir le rôle de l’ADMM et de l’ADMM+ dans la consolidation de la Communauté de l’ASEAN et le maintien de la paix et de la stabilité dans la région, respecter les principes de la Charte de l’ONU. Ils ont demandé le non recours à la violence dans le règlement des litiges pour mettre fin aux conflits et promouvoir la sécurité et la stabilité dans la région, avant de souligner la poursuite du renforcement de la coopération dans la lutte contre les menaces à la sécurité non traditionnelles et transfrontalières. Ils ont affirmé le renforcement des relations constructives entre les pays membres de l’ASEAN et leurs partenaires, contribuant à la paix et à la sécurité dans la région.


Concernant les autres problèmes internationaux et régionaux d’intérêt commun, les ministres ont réaffirmé l’engagement des pays membres de l’associaiton d’appliquer strictement et complètement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), les principes en six points de l’ASEAN sur la Mer Orientale, la Déclaration commune de la 15e Conférence de l’ASEAN et de la Chine à l’occasion du 10e anniversaire de la DOC, et leur volonté de parvenir au Code de conduite en Mer Orientale (COC).


Selon le ministre Phung Quang Thanh, lors de la conférence, la délégation vietnamienne, avec l'esprit d'un membre responsable, a contribué positivement à l'édification de la Communauté Politique-Sécurité de l'ASEAN, avec nombre de propositions.


En premier lieu, elle a proposé de prendre en haute considération la sincérité et la responsabilité dans la garantie et le maintien de la paix, de la stabilité et de la sécurité dans la région, de considérer la sécurité de la Communauté de l'ASEAN comme celle de sa propre nation, de continuer de consolider la position commune de l'ASEAN de ne pas recourir à la force, de régler les différends par les mesures pacifiques conformément à la Charte de l'ONU, de garantir le respect du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, d'appliquer sérieusement la DOC et de soutenir les négociations pour parvenir rapidement au COC.


La délégation vietnamienne a appelé à renforcer le rôle de l'ADMM à travers l'approche à la sécurité intégrale afin d'élever l'efficacité des activités dans le cadre de celle-ci, à intensifier les relations militaires bilatérales entre les nations de l'ASEAN - avec une attention particulière aux mesures d'édification de la confiance, à l'échange d'informations, à la coordination entre l'armée et le peuple.


A l'occasion des 10 ans de la coopération au sein de l'ADMM en 2016, le Vietnam a proposé de dresser le bilan et de définir l'orientation pour l'ADMM dans les cinq à dix ans à venir, d'établir un mécanisme afin de pouvoir répondre de manière opportune aux questions de sécurité non traditionnelles nouvellement soulevées et lesquelles ont des conséquences directes sur l'environnement de sécurité et le développement de la communauté.


En outre, pour contribuer aux efforts de garantie de la paix en mer, le Vietnam a avancé la proposition d'organiser un séminaire sur la lutte contre la piraterie dans le cadre des pays de l'ASEAN vers fin 2015, ce afin de partager les expériences en la matière, a conclu le général Phung Quang Thanh. -VNA /VI