02/04/2016 11:06 GMT+7 Email Print Like 0

A propos de la protection des citoyens vietnamiens à l’étranger

 Lors de la conférence de presse périodique donnée le 31 mars à Hanoi, la porte-parole adjointe du ministère des Affaires étrangères, Pham Thu Hang, a répondu à plusieurs questions sur la protection d​es citoyens vietnamiens à l’étranger.

Concernant l’arrestation par la Chine de 108 travailleurs vietnamiens pour immigration illégale, elle a affirmé que le Consulat général du Vietnam à Nanning avait envoyé des notes diplomatiques aux organes compétents de la province chinoise du Guangxi pour la garantie de la protection de ses ressortissants. Selon le Consulat général du Vietnam, ces travailleurs sont actuellement ​placés en garde à vue à Pingxiang, province chinoise du Guangxi, au service d’une enquête. Ils sont bien traités et en bonne santé. Après l’identification des instigateurs, ces personnes seront expulsées de Chine et transférées aux organes vietnamiens compétents.

"Le Consulat général du Vietnam à Nanning travaille activement avec les organes chinois compétents sur cette affaire", a indiqué Pham Thu Hang.

S’agissant de l’arrestation en Malaisie de 25 marins vietnamiens soupçonnés de pêche illégale, elle a déclaré que le ministère des Affaires étrangères et l’ambassade du Vietnam en Malaisie travaillaient avec les organes compétents des deux pays pour identifier ces personnes, faire toute la lumière sur cette affaire et prendre des mesures nécessaires pour leur protection.

A propos de l’arrestation par la police chinoise de deux personnes présumées d'être impliquées dans le meurtre de la femme d’affaires vietnamienne Ha Linh en Chine, Pham Thu Hang a ​révélé de nouveaux détails. Le 30 mars, la police chinoise a informé les organes vietnamiens compétents de l’arrestation par la police taïwanaise, le 23 mars, de deux personnes présumées coupables d'être les auteurs des blessures ​ayant entraîné la mort de Mme Ha Thuy Linh. L’enquête se poursuit et les organes vietnamiens compétents seront continuellement informés de ses développements. A cette occasion, Pham Thu Hang a apprécié les efforts de collaboration de la partie chinoise dans le traitement de cette affaire.

Pour le cas de la Vietnamienne Nguyen Thanh Ngoc Tuyet, qui vient d’être condamnée à 20 ans d’emprisonnement par la Malaisie pour le trafic de drogue, Pham Thu Hang a rappelé que Nguyen Thanh Ngoc Tuyet avait été arrêtée à l’aéroport malaisien de Penang le 26 juin 2013. A la nouvelle de cette affaire, les organes vietnamiens compétents et l’ambassade du Vietnam en Malaisie ont immédiatement travaillé avec les organes locaux pour protéger les droits et intérêts de la citoyenne Nguyen Thanh Ngoc Tuyet. Cette affaire retient toute l’attention des organes compétents et des hauts dirigeants vietnamiens et fait l’objet de discussions avec des responsables d’organes et dirigeants malaisiens.

En réponse aux questions sur l’arrestation par l’Australie de deux bateaux vietnamiens, la porte-parole adjointe a indiqué que ces deux bateaux, avec à leur bord 29 pêcheurs vietnamiens, avaient été arrêtés le 27 mars pour avoir violé les eaux australiennes. L’ambassade du Vietnam a envoyé des notes diplomatiques à des organes australiens pour leur demander de traiter humainement les pêcheurs vietnamiens et de laisser un représentant de l’ambassade les rencontrer pour prendre des mesures de protection du citoyen nécessaires. -VNA/VI