01/05/2015 10:48 GMT+7 Email Print Like 0

Visite des îles à salanganes (Yên)

Admirer le corail sur un bateau à fond de verre, gravir la montagne Du Ha, visiter le temple dédié au génie du métier d’exploitant de nids de salanganes, découvrir ces nids… c’est ce qui motivent de plus en plus de touristes à venir sur l’île Yên (province de Khanh Hoà).
Selon les documents historiques, en 1328, lors d’une tournée de travail vers le Sud, sous la dynastie des Trân, l’amiral Lê Van Dat et sa délégation durent affronter la tempête.  Leur bateau fut drossé contre l’île Hon Tre, dans la province Khanh Hoà, où les colonies de salanganes sont nombreuses. Il décida d’y rester pour protéger, exploiter et développer cette précieuse ressource. Le métier d’exploitation des nids de salanganes vit le jour et Lê Van Dat est depuis vénéré.

Dans la baie de Cam Ranh, les îles Hon Nôi et Hon Ngoai sont celles où se concentrent le plus de salanganes.
 

Les bateaux qui amènent les touristes aux îles des salanganes partent du port Vinpearl.


Bateaux longeant les falaises à salanganes.


Des bateaux viennent sur l’île Hon Ngoai,  qui abrite la plus grande colonie de salanganes du Vietnam.


La beauté de l’île Hon Nôi.


Des touristes commencent à découvrir l’île Hon Nôi.


Sur l’île Hon Nôi, des touristes peuvent apercevoir les îles Hon Sam et Hon Ngoai.


Un coin de la sauvage île Hon Sam, à la beauté sauvage.


Des visiteurs peuvent visiter aussi l’île Hon Mun.


Sur l’île des salanganes, des touristes peuvent faire de la plongée pour admirer les récifs coralliens.


Les maisons des ouvriers chargés d’exploiter les nids de salanganes sont accrochés aux falaises.


Des kouffas de pêcheurs locaux.

Nous sommes partis pour les îles Yên du port Câu Da (Nha Trang), à bord d’un bateau à fond de verre. Nous sommes passés devant des îles aux formes étranges. Après une heure, nous sommes arrivés au premier site: Hon  Sam. Là, nous avons pris des photos de salanganes volant le long des falaises.

Nous avons continué notre parcours. Du bateau nous pouvions voir jusqu’à 6-7 mètres de profondeur. Selon notre guide, grâce à une bonne protection, les récifs coralliens sont intacts.

Nous avons finalement débarqué sur l’île Hon Nôi, fief des salanganes. Nous avons gravi la montagne Du Ha. Au sommet, nous avons pris de belles photos. Quand nous avons regardé au loin, nous avons vu l’île Hon Ngoai, qui abrite la plus grande colonie de salanganes du Vietnam et une belle plage tranquille.

Après la visite, nous avons acheté des produits locaux comme cadeau tels que nids entiers de salanganes, boisson gazeuse Sanest…/.
 

Texte : Bich Vân – Photos : Tât Son