23/05/2015 08:28 GMT+7 Email Print Like 0

Vers un développement durable du manioc au Vietnam

Le manioc est l’un des 4 produits agricoles d’export majeur du Vietnam derrière le riz, le café et la noix de cajou. Celui-ci figurait dans le top des produits d’exportation au chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard de dollars.


A ce jour, la superficie de culture de manioc du pays est estimée à 551.000 ha, essentiellement dans le Centre septentrional, le littoral du Centre et le Nam Bo oriental.


Ces informations ont été communiquées par Võ Thành Đô, chef adjoint du Département de transformation des produits agricoles, sylvicoles et aquatiques du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, lors d’une conférence consacrée au développement durable du manioc, le 18 mai à Hanoi.


Selon lui, lors de ce premier trimestre, 1,37 million de tonnes de manioc a été exporté pour 420 millions de dollars, soit à une progression sur un an de 24% en volume et de 22,7% en montant. La Chine est le premier consommateur de ce produit vietnamien.


Ces bons résultats ont posé des exigences en termes de développement durable de ce produit. Pour ce, il faudra procéder à un aménagement global systématique des zones de culture en vue d’éviter une expansion exagérée de leur superficie tout en assurant une offre suffisante.


Il sera important d’accorder une priorité au renouvellement et à la modernisation des technologies de transformation du manioc pour fabriquer des produits de plus forte valeur ajoutée que le manioc brut.


Les privilèges à accorder aux entreprises de ce secteur ainsi que l’augmentation de la taxe d’exportation pour le manioc brut en vue d’encourager la transformation ont été abordés lors de cette conférence. -CPV/VNA /VI
Articles Déjà publiés