19/05/2016 15:10 GMT+7 Email Print Like 0

Une Australienne bénévole donne des cours d’anglais pour les enfants handicapés

L’Australienne Jodie Patterson est enseignante au club des gens doués en éducation physique et en sport du  3e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville depuis un an. Lors d’un voyage, elle a commencé à leur enseigner l’anglais, gratuitement.  
Le jeudi matin,  elle vient au club donner un cours d’anglais gratuit à des enfants handicapés, malvoyants, autistes ou atteints du syndrome de Down, et les aide à prendre confiance en eux et à s’intégrer à la communauté. 

« Ma petite sœur est handicapée. Elle ne peut pas marcher, parler et doit se déplacer en fauteuil roulant. J’ai de la compassion pour ces enfants et souhaite les aider de mon mieux », a confié Jodie.

A la classe, Jodie enseigne au moyen de textes simples autour de situations de la vie quotidienne. Selon elle, l’enseignement pour les enfants handicapés doit se faire à  un rythme lent, progressif et facile à comprendre.



Jodie Patterson enseigne l’anglais pour les enfants handicapés du club des gens doués en éducation physique
et en sport, dans le 3e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville



Jodie sait allumer la passion pour les langues étrangères


Les images servent de  matériel didactique


Jodie accueille ses élèves


Jodie et sa classe spéciale 


Jodie guide un élève malvoyant dans l’apprentissage du Braille


Jodie en classe


Un cours de musique donné par des enseignants étrangers


Les élèves participent activement à toutes les activités en classe


Un manuel scolaire en images


La méthode d’enseignement de Jodie est adaptée aux élèves handicapés


Les élèves sont enthousiastes à parler l’anglais


Jodie enseigne sa langue natale dans la joie


Jodie enseigne sa langue natale dans la joie
 

D’autres enseignants volontaires tels que le Français Jean-Marc, l’Américaine Amber, le Britannique Alan Murray et les Vietnamiens Phuc Son et Thanh Loan partagent avec elle le souhait d’assister les enfants. Ils se chargent eux-mêmes d’une partie du programme d’enseignement.

Les manuels scolaires, le matériel audio-visuel adapté aux sourds et malvoyants sont achetés par les enseignants eux-mêmes. Ils apprennent aussi aux petits à chanter, à jouer des instruments, à peindre…. leur apportant un grand bonheur.

De retour  aux Etats-Unis, Amber a raconté à ses amis son expérience. Ces derniers ont collecté des manuels et fournitures scolaires, des livres… et les ont envoyés aux élèves de la classe.

En voyant les enfants parler de mieux en mieux l’anglais, une immense joie envahit les professeurs. Cette joie, c’est un peu leur « salaire ».

« Ma fille a plus confiance en elle dans les conversations avec les étrangers  et je tiens à remercier les enseignants volontaires pour leur attitude dévouée», a confié Nguyên Thiên Chi, habitant du 11e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, père de Nguyên Bich Liên, une élève de la classe.

Jodie Patterson est toujours enthousiaste d’enseigner et, en retour, elle apprend beaucoup de choses de la part des enfants. C’est pourquoi, elle souhaite continuer son « travail », pour aider les enfants à s’intégrer dans la société et avoir une belle vie, malgré leurs difficultés./.
Texte: Son Nghia – Photos: Thông Hai
 
 
Articles Déjà publiés