14/08/2016 13:59 GMT+7 Email Print Like 0

Un nouveau centre de dialyse ouvre ses portes à Hô Chi Minh-Ville

Le centre de dialyse high-tech de l’Hôpital Nguyên Tri Phuong a officiellement été mis en service, le 12 août, à Hô Chi Minh-Ville (Sud).

Fruit de la coopération entre cet hôpital et deux partenaires japonais : TUC (Tanaka Urology Clinic Group) et JSDT Dialyse (Société japonaise spécialisée en dialyse), ce centre flambant neuf dispose de 20 machines de dialyse capables de traiter entre 50 et 60 patients par jour. Pour procurer des soins de qualité, les procédures d’hémodialyse suivront strictement les normes japonaises en vigueur.

Lors du premier mois de fonctionnement du centre, le Japon enverra cinq spécialistes en hémodialyse afin d’organiser la formation continue des professionnels de ce domaine spécifique. À travers ce centre et sous la houlette du ministère de la Santé, l’hôpital Nguyên Tri Phuong assume donc la formation médicale continue en néphrologie et en thérapie.

En juillet dernier, l’Hôpital de l’arrondissement de Thu Duc a ouvert un service d’hémodialyse au sein de son annexe, au cœur du quartier de Binh Chiêu. Dotée de deux machines d’hémodialyse, cette annexe peut traiter une dizaine de malades par jour. – CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés