15/02/2017 10:59 GMT+7 Email Print Like 0

Un maître de la peinture sur papier «dzo»

«En 2013, j’ai commencé à faire des peintures sur papier rhamnoneuron (ou papier «dzo», fait à partir de l’écorce de Rhamnoneuron balansae. Le  plus difficile est que l’artiste ne peut peindre qu’en seule fois, aucune modification n’est possible. Mais plus j’ai pratiqué, plus ma passion pour cette matière traditionnelle vietnamienne a grandit», a confié le peintre Vu Thai Binh.
Ayant les œuvres «Village Then, Diên Biên», «Village Poom Coong, Maï Châu, province de Hoà Binh», « Début du printemps »…  Vu Thai Binh a bien restitué l’atmosphère paisible dans les montagnes. Il a aussi peint des paysages du Nord dans les tableaux «Paysage de Nghia Hung, province de Nam Dinh», «Paysage de Hung Yên», «Véranda ensoleillée», «Paix», «Petit hameau»… ou des scènes   campagnards comme «Les deux amis», qui représente deux poulets, «Au jeu», des porcs potelés, ou «Cheptel bovin», qui montre des bœufs marchant à petits pas vers la ferme. Ces tableaux  évoquent à chaque spectateur des souvenirs d’enfance.

Le peintre excelle aussi dans les portraits, par exemple «Nostalgie pour la grand-mère en hiver», «Grand-père», «M. Than», «Ma fille», «Les villageois», «Jeunes filles de l’ethnie Dao rouge», « Jeune fille H’mong»…./.
 

Le peintre Vu Thai Binh


La peinture sur papier rhamnoneuron exige une grande maîtrise, aucune retouche n’est possible.


Des créations sur  papier rhamnoneuron («dzo») du peintre Vu Thai Binh :


« Grand-père»


«Assiduité»


 «Jeunes filles de l’ethnie Dzao rouge»


«Petit hameau»


«A la maison»


« Une jeune fille de l’ethnie Lu prépare l’alcool de riz à Laï Châu»


«Touffe de bananiers»


«Les deux amis»


«Véranda ensoleillée »


«Devant la porte d’entrée»


«Au quai»


«Village Then, à Diên Biên»


«Grand-mère et petit-fils »


Des portraits sur papier rhamnoneuron («dzo») de Vu Thai Binh
 

Texte: Ngân Hà – Photos: Khanh Long