28/08/2015 14:39 GMT+7 Email Print Like 0

Trân Dat, le portraitiste le plus rapide

Le Guiness du Vietnam a ainsi décrit Trân Dat : « Celui qui chante toute en achevant des portraits en un temps record ».

Trân Dat est né en 1953 dans un milieu campagnard du Nord Vietnam. Un an après, il suit ses parents pour s’installer à Hô Chi Minh-Ville. Ses dons artistiques se révèlent dès son jeune âge mais sa famille n’a pas les moyens pour lui faire payer des études. Trân Dat doit abandonner son rêve d’entrer à l’Ecole supérieure des Beaux-arts. Etant autodidacte, Trân Dat a appris la peinture après d’amis et à travers des livres. Dès 1975, il a pu vivre de son pinceau en réalisant panneaux, affiches, portraits… car, à cette période, « l’art authentique » se vend très difficilement. 
 


Trân Dat, tout à son inspiration – Photo:  Lê Minh


Trân Dat  achève un portrait en quelques minutes – Photo d’archives 


Nombreux sont ceux que Trân Dat a peint – Photo d’archives


Trân Dat reçoit le certificat du Guiness du Vietnam – Photo d’archives


Le certificat de Trân Dat – Photo:  Lê Minh


En 1997, il est atteint d’une hémiplégie. Un accident qui marque un tournant dans sa vie et le fait devenir peintre à temps plein. Son médecin traitant lui dit en effet : « Ne pensez plus à gagner de l’argent; cela influence votre santé. Oubliez tous vos soucis et jouissez de la vie ».

Suivant ses conseils, Trân Dat promène ses pas partout où il peut, griffonnant des portraits de tous ceux qu’il rencontre. Une nouvelle vie s’ouvre pour Trân Dat au cours de laquelle, il se donne tout entier à son amour pour la peinture. Est-ce cette vie dégagée de toutes préoccupations qui l’aide à retrouver son équilibre ? Une chose est sûre, son état de santé s’améliore nettement.

Nous avons un entretien avec lui, au cours duquel nous découvrons un Trân Dat ouvert, accueillant. De sa voix aux accents du Nord, il nous confie : « Il me suffit de 3 à 5 minutes pour achever un portrait ». Malgré ce temps record, les portraits de Trân Dat dégagent de la subtilité et de la profondeur, ce qui le fait admirer par nombre de peintres ayant fait des études poussées. Trân Dat a encore un don inimitable, qui figure dans le Guiness du Vietnam, celui de chanter tout en réalisant des portraits.

Les personnes peintes par Trân Dat sont des plus diverses : des militaires comme le général Giap, des hommes d’affaires, des artistes. Ainsi s’exclame Trân Hiêu, un chanteur bien connu, en voyant son portrait: « C’est la première fois que Trân Dat me peint mais je me suis reconnu tout de suite. C’est bien moi, Tran Hieu, tel que je suis. Qui parmi les peintres peut-il faire comme lui. »

Des portraits du peintre Tran Dat: 















Des années durant, Trân Dat s’est donné tout entier à sa passion, pourtant il n’a ouvert qu’une fois une exposition, intitulée « Hommes de renom et amis », à Hô Chi Minh-Ville, en 2013. Récemment, le TFS (Studio pour films télévisés) a réalisé un documentaire sur cet artiste talentueux, portant le titre «Trân Dat – peintre au temps record». /.

Texte: Nguyên Vu Thành Dat – Photos: Lê Minh

Articles Déjà publiés