14/05/2016 11:20 GMT+7 Email Print Like 0

Sécheresse et solutions pour les provinces côtières du Centre

 Une bonne centaine de délégués, dont des représentants du PNUD, de la Banque mondiale, de la FAO, de l’Agence belge de développement, se sont penchés lors d’un séminaire jeudi à Ninh Thuân sur la sécheresse et les solutions pour les provinces côtières du Centre.


Ce séminaire vise à évaluer les impacts négatifs de la situation de sécheresse et à rechercher les solutions, a fait savoir le président du Comité populaire de la province de Ninh Thuân, Luu Xuân Vinh.


Le but est de développer durablement l’agriculture, la sylviculture et la pêche, gérer avec efficacité les ressources en eau, contribuer au développement durable de chaque province côtière et du Centre du pays, a-t-il indiqué.


Depuis la fin 2014, El Nino, ce réchauffement cyclique des eaux du Pacifique équatorial qui s’accompagne de manifestations atmosphériques inhabituelles dans le monde entier, frappe le Vietnam et provoque la sécheresse et la salinisation.


Dans l’ensemble du pays depuis janvier dernier, 2 millions de personnes manquent d’eau pour leur besoin quotidien, plus d’un million de personnes ont besoin d’une aide alimentaire, plus de 1,75 millions d’autres ont vu leurs moyens de subsistance lourdement affectés.


Le professeur-Docteur Trân Thuc, vice-président du conseil consultatif du Comité national sur le changement climatique, et d’autres experts vietnamiens et étrangers ont intervenu pour insister sur le changement climatique au Vietnam et ses effets sur les provinces de Hà Tinh, Ninh Thuân, Binh Thuân et Khanh Hoa.


Les représentants de ces quatre provinces du Centre ont pour leur part présenté les solutions mises en œuvre, et les besoins de coopération et d’investissement dans l’adaptation au changement climatique.


En réalisant la Stratégie nationale sur l’adaptation au changement climatique et le Plan d’action national sur le changement climatique, la Stratégie nationale sur la croissance verte et le Plan national de croissance verte, le Vietnam a obtenu des aides de la communauté internationale, dont celles accordées par la Belgique.


Jeudi, le Comité populaire de la province de Ninh Thuân, le ministère du Plan et de l’Investissement et le représentant de la Belgique ont signé un projet expérimental d’arrosage goutte à goutte au service du développement d’arbres urbains dans la ville de Phan Rang-Thap Chàm. – VNA/VI

Articles Déjà publiés