05/05/2015 09:36 GMT+7 Email Print Like 0

Quang Ngai: Cérémonie en mémoire de la Flottille de Hoang Sa

La cérémonie en mémoire des soldats de la Flottille de Hoang Sa (Paracels) a eu lieu le 4 mai (16e jour du 3e mois lunaire), dans la pagode du village d'An Vinh, district insulaire de Ly Son, province de Quang Ngai (Centre).


Cette manifestation annuelle est organisée les 15e et 16e jours du 3e mois lunaire par les familles du district insulaire de Ly Son. Au menu, une grande cérémonie religieuse, un cortège des mânes (âme des défunts) des soldats tombés à Hoàng Sa, la cérémonie officielle, la cérémonie du sacrifice à la pagode d'Am Linh Tu...


La flottille de Hoàng Sa a été créée lorsque les Seigneurs Nguyên ont commencé à régner au Sud. Ces troupes ont opéré sur les archipels de Hoàng Sa et Truong Sa (Spratly) pendant trois siècles, des Seigneurs Nguyên jusqu’à l’époque des Tây Son, puis ensuite sous la dynastie des Nguyên.


Il a été dit que lors de sa 14e année de règne, le roi Minh Mang a donné des directives au ministère des Affaires publiques pour envoyer des gens afin d’ériger des bornes frontalières sur Hoàng Sa, de mesurer les lignes maritimes et de dresser une carte.


À cette époque, chaque année à la fin du 2e mois lunaire, 70 pêcheurs partaient à Hoàng Sa et revenaient au 8e mois lunaire. Le jour de leur départ, leurs familles et leurs proches organisaient une cérémonie pour leur dire au revoir et leur rendre hommage, de peur qu’ils ne reviennent pas. Pendant les rituels, des bateaux votifs, des offrandes et des effigies de marins sont lancés sur la mer. Dans le passé, les navires à voile étaient le seul moyen de transport vers Hoang Sa et le voyage était très périlleux. Pour rassurer ceux qui étaient choisis pour aller à Hoang Sa, les bateaux votifs et effigies attiraient le "mauvais oeil" sur eux pour éviter qu'il regarde du côté des soldats allant garder l'archipel.


Ce rituel vise non seulement à rendre hommage aux soldats morts à Hoang Sa et Truong Sa, mais également à réaffirmer la souveraineté nationale sur ces deux archipels, a indiqué Pham Thoai Tuyen, un habitant de Ly Son.


Le docteur Nguyen Dang Vu, directeur du Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Quang Ngai, a affirmé que ce rituel était un patrimoine immatériel précieux qui, avec les documents historiques de la dynastie des Nguyen, les "Chau ban" (documents administratifs officiels), avaient permis de réaffirmer la souveraineté du Vietnam en Mer Orientale. - VNA /VI
Articles Déjà publiés