03/12/2015 09:18 GMT+7 Email Print Like 0

Promotion du rôle des religions dans la protection de l’environnement

La conférence nationale intitulée "Promotion du rôle des religions dans la protection de l’environnement et la résilience aux changements climatiques" a eu lieu le 2 décembre dans la province de Thua Thien-Hue (Centre).


Cet événement ​était placé sous le patronage du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement et de l'Aide de l’Église norvégienne (NCA-Norwegian Church Aid).


Dans son discours d’ouverture, le président du FPV Nguyen Thien Nhan a souligné les impacts de la pollution et de la dégradation de l’environnement, du dérèglement climatique sur la sécurité alimentaire, les ressources ​en eaux et notamment le quotidien de la population ​mondiale. Ils deviennent une question majeure à l'échelle du globe et leur règlement demande les efforts de toute la communauté et de chaque pays.


Le Vietnam est confronté à la pollution de l’environnement, notamment dans les zones rurales et urbaines, dans les zones industrielles et aussi à la forte destruction des ressources naturelles. "Cela étant dit, le Vietnam prend des politiques et mesures pour résoudre cette situation", a-t-il ajouté.


Selon les spécialistes environnementaux, dans dix ans, le PIB du Vietnam pourrait doubler. ​Cependant, si le pays ne s’intéresse pas à la protection de l’environnement, chaque fois que le PIB du pays gagne 1%, le pays devra dépenser 3% de ce même PIB pour régler les problèmes environnementaux.


De ce constat, Nguyen Thien Nhan estime que le développement économique et la protection de l’environnement sont les deux missions parallèles du développement durable.


Il a insisté sur les contributions et la participation active des 14 religions et plus de 22 millions de dignitaires, fidèles et pratiquants à la protection de l’environnement.


Présente à cette conférence, la secrétaire générale de la NCA, Anne Marie Helland, a ​rappelé que le Vietnam figurait parmi les pays les plus touchés par le dérèglement climatique. Le gouvernement vietnamien s’efforce de faire face à cette question. Cependant, il faut encourager la participation plus active de toute la communauté à cette mission importante.


Et d'espéré que, de concert avec tous, l​es communautés religieuses au Vietnam conjugueront leurs efforts pour protéger l’environnement et s’adapter aux changements climatiques.


Il s'agit de la première conférence du genre organisée au Vietnam. Coïncidant avec la 21e Conférence de Paris sur le climat (COP 21), elle a fourni des informations concernant la pollution de l’environnement au Vietnam et dans le monde, les politiques et positions pour faire face à cette situation.


Les communautés religieuses ont, de leur côté, transmis ​un message de protection de l’environnement et de résilience aux changements climatiques, appelant un effort commun et personnel pour protéger l’environnement et mettre fin immédiatement aux actes de destruction de l’environnement. -VNA/VI
Articles Déjà publiés