01/05/2015 10:47 GMT+7 Email Print Like 0

Phan Huynh Diêu, l’Artiste de l’amour

Auteur d’une série de chansons éternelles sur le thème de l’amour telles que Trầu cau (Noix d’arec et bétel), Anh ở đầu sông em cuối sông  (Nous sommes aux deux extrémité de la rivière),  La tristesse (Ở hai đầu nỗi nhớ), Những ánh sao đêm (Les étoiles de la nuit)... chantées par diverses générations, sur les champs de bataille comme dans l’époque actuelle d’édification nationale, le compositeur Phan Huynh Diêu est digne de son surnom d’« Artiste de l’amour ».
Quand il était petit, Phan Huynh Diêu s’est familiarisé avec les chansons alternées (dân ca), le théâtre populaire (chèo) et le théâtre rénové (cải lương) de la province de Quang Nam, sa terre natale, qui ont inspiré ensuite ses œuvres musicales. Les berceuses l’ont fasciné : « Je me souviens encore des berceuses que ma mère chantait pour endormir mon jeune frère et leurs belles paroles restent gravées dans ma mémoire », a confié l’artiste.

En 1940, le jeune homme a entamé sa carrière musicale, alors qu’il était membre du groupe Tân nhạc (Nouvelle musique). Sa première création fut Trầu cau (Noix d’arec et bétel), inspirée d’une pièce du théâtre parlé qui se rapport à la légende de la noix d’arec et du bétel. Emu par la légende, le compositeur Phan Huynh Diêu l’a écrite très rapidement. Une mélodie triste sur l’amour conjugal.

Durant la résistance anti-française, Phan Huyen Diêu a fait son service militaire dans la zone mixte No 5  puis a été envoyé au Nord en 1955 où il a travaillé pour le département de musique de l’association de arts et des lettres du Vietnam. En 1957, lorsque l’association des artistes du Vietnam a été créée, il a été élu au Comité exécutif et est devenu membre permanent de l’association. En avril 1964, il travaillait pour le département des arts et des lettres dans le Centre. En 1975,  il s’est installé à Ho Chi Minh-Ville et est depuis membre de l’association de musique de la ville.

Phan Huynh Diêu a un faible pour les poèmes.  Beaucoup de ses chansons sont inspirées de vers. « Je compose des vers avant de les reprendre en musique. Quand j’étais à l’école primaire, je connaissais par cœur les poèmes de Xuan Diêu, Nguyen Binh. C’est la poésie qui me séduit… », a-t-il confié.



Le compositeur Phan Huynh Diêu (photo prise en novembre 2014)


Des dirigeants de Ho Chi Minh-Ville offrent des bouquets de fleurs au compositeur Phan Huynh Diêu


L’« Artiste émérite » Vu Dâu adresse ses vœux à Phan Huynh Dieu


Le compositeur Phan Huynh Diêu chante avec des admirateurs


Des représentants de la Télévision de Ho Chi Minh-Ville adressent leurs vœux à Phan Huynh Diêu


Phan Huynh Diêu et des fans


Soirée musicale « Phan Huynh Diêu 90 – La vie reste belle »


Phan Huynh Diêu chante avec l 'artiste Anh Bang


Le chœur de la Maison municipale des adolescents de Ho Chi Minh-Ville interprète
une chanson de Phan Huynh Diêu



Phan Huynh Diêu à la soirée musicale qui lui a été dédiée pour ses 90 ans

Phan Huynh Diêu a un faible pour les poèmes de la poétesse Xuan Quynh, çà partir desquels il a composé « Thơ tình cuối mùa thu » (Vers d’amour en fin d’automne) et « Thuyền và biển » (Bateau et mer). Ces deux airs, selon lui, imprégnés fortement de la mélodie du Nord et du style poétique de Xuân Quynh, révèlent l’amour passionné mais discret de la femme vietnamienne et l’expression « bateau et  mer » de Xuân Quynh revêt une certaine signification philosophique.

  En plus de 70 années de carrière, Phan Huynh Diêu a créé une centaine d’œuvres telles que Cuộc đời vẫn đẹp sao (La vie demeure belle), Hành khúc ngày và đêm (Chanson de marche du jour et de la nuit), reprise d’un poème de Bui Công Minh, Quảng Nam yêu thương (Chère province de Quang Nam)... La musique de Phan Huynh Diêu, qu’elle soit mélodie lyrique ou triomphante, suscite la nostalgie du pays natal, et dans ses chansons, l’amour conjugal est toujours relié à celui pour le pays.  Il a reçu de l’Etat le Prix de Ho Chi Minh des arts et des lettres en 2000 en récompense de ses contributions pour la musique nationale.

Nombre de chanteurs renommés tels que le feu « Artiste du peuple » Quôc Hung, les « Artistes émérites » Vu Dâu et Tuân Phong adorent interpréter les chansons de Phan Huynh Diêu. Lors de la soirée musicale Phan Huynh Diêu 90, tenue en avril 2014 pour célébrer son 90e anniversaire, le compositeur a rencontré l’« Artiste émérite » Vu Dâu, grand nom de la musique de chambre. En guise de présent, Vu Dâu a interprété « Nhung anh sao dem » (Lumière des étoiles la nuit), une création de Phan Huynh Diêu, qui lui a apporté une grande réputation dans son carrière professionnelle./.

 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat – Photos: Lê Minh
Articles Déjà publiés