18/07/2016 09:34 GMT+7 Email Print Like 0

Nguyên Xuân Phuc termine sa visite en Mongolie et sa participation à l’ASEM 11

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et sa délégation sont entrés à Hanoi samedi, achevant leur visite officielle en Mongolie et leur participation au 11e Sommet Asie-Europe (ASEM 11) sur l’invitation du président mongol Tsakhiagiin Elbegdorj.

Cette visite officielle, la première en Mongolie du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, a été couronnée de succès, ouvrant une nouvelle période de développement aux relations de coopération entre les deux pays, a indiqué le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son.

Lors de son séjour en Mongolie, le chef du gouvernement vietnamien s’est entretenu avec son homologue mongol Jargaltulga Erdenebat, a rencontré le président de la République Tsakhiagiin Elbegdorj et le président du Parlement Miyegombo Enkhbold.

Il a aussi reçu le président de l’Association d’amitié Mongolie-Vietnam, S. Dashtsevel, a rencontré le personnel de l’ambassade du Vietnam en Mongolie et des représentants de la diaspora vietnamienne dans ce pays.

La haute délégation vietnamienne dirigée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé et fait des appports remarquables au 11e Sommet Asie-Europe, contribuant au succès commun de cette édition, a fait valoir le vice-ministre Bui Thanh Son.

Le chef du gouvernement vietnamien est le premier des trois dirigeants représentant les 53 membres de l’ASEM qui sont invités à prendre la parole lors du 15e Forum d’affaires Asie-Europe ayant pour thème "Connectivité pour le développement inclusif", a-t-il rappelé.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également prononcé un discours lors de la première séance plénière intitulée "Deux décennies de partenariat : bilan et perspectives pour l’avenir", dans le cadre du 11e Sommet Asie-Europe, a ajouté Bui Thanh Son.

Les membres de l’ASEM ont hautement apprécié les propositions effectives faites par le Vietnam pour contribuer à élever à une nouvelle hauteur la coopération au sein de l’ASEM lors de la troisième décennie.

Ces propositions comprennent le renforcement de la connectivité des infrastructures, le renforcement des échanges commerciaux et de la finance, le développement des technologies de l’information et des ressources humaines et, plus particulièrement, la connectivité et la coopération régionales comme sub-régionales.

Nombre de membres de l’ASEM ont partagé les points de vue du Vietnam sur la nécessité de renforcer le dialogue et la coopération constructive, de régler les conflits sur la base du droit imternational, de s’abstenir d’actes unilatéraux susceptibles d’exacerber les tensions ou complexifier la situation, de ne pas recourir à la menace ou à l’emploi de la force, a-t-il fait savoir.

Ils en ont fait de même quant à la nécessité d’édifier la confiance, de respecter les processus diplomatiques et juridiques conformes au droit international afin de maintenir la paix, la sécurité et la stabilité en Asie du Sud-Est, y compris en Mer Orientale, contribuant pour une part importante à pousser la tendance à la coopération, à la connectivité et à la prospérité en Asie-Pacifique et dans le monde, a-t-il poursuivi.

Le Vietnam continue d’affirmer son rôle de membre actif, responsable de l’ASEM, a souligné le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son.

En marge du 11e Sommet Asie-Europe, le chef du gouvernement vietnamien a multiplié les rencontres avec une vingtaine de dirigeants des pays membres de l’ASEM.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, le président bulgare Rosen Plevneliev, le président de la Confédération suisse Johann Schneider-Ammann, le Premier ministre chinois Li Keqiang, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, et la chancelière allemande Angela Merkel.

Il a également rencontré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, le Premier ministre finlandais Juha Sipila, le Premier ministre maltais Joseph Muscat, la Première ministre polonaise Beata Szydlo, le Premier ministre slovène Miro Cerar, et le vice-président indien Mohammad Hamid Ansari. – VNA/VI
Articles Déjà publiés