07/04/2017 09:06 GMT+7 Email Print Like 0

Nguyên Quang Tuân, un grand nom de la chirurgie cardiaque

Le Prof. associé-docteur Nguyên Quang Tuân, directeur de l’Institut de chirurgie cardiaque de Hanoi, a implanté  de 2012 à 2016  dans une trentaine de provinces du pays un réseau d’hôpitaux spécialisés en pathologies cardiovasculaires, donnant ainsi aux malades déshérités une occasion d’accès aux traitements modernes.

Il a créé des centres qui initient les habitants aux méthodes de prévention des troubles cardio-vasculaires et permettent de les détecter précocement. Le médecin Nguyên Quang Tuân a eu le grand mérite d’insuffler un vent de modernité à la chirurgie cardiovasculaire dans le pays, permettant de réduire voire d’annuler les écarts avec les nations développées.

En 1996, Nguyên Quang Tuân est parti faire ses études universitaires en France, à l’Université de Toulouse. Il est devenu l’un des premiers spécialistes vietnamiens en chirurgie cardiovasculaire, une discipline très jeune à l’époque dans le pays. A sa sortie de l’université de Toulouse avec la mention très bien, il a été invité à travailler dans des hôpitaux français. Mais malgré un meilleur environnement de travail dans l’Hexagone, il a décidé de retourner au Vietnam pour apporter sa part au développement de la médecine vietnamienne.

Au Vietnam, Tuân a fait ses débuts les dernières années du 20e siècle,  à une période difficile. Les troubles cardiaques étaient considérés à l’époque comme la «maladie des riches» car une opération était très coûteuse  (2.000 dollars). Les patients suffisamment riches préféraient partir à l’étranger car les capacités des médecins vietnamiens étaient encore limitées et les équipements manquaient. Malgré les défis, Nguyên Quang Tuân et ses collègues ont réussi plusieurs opérations délicates, appliqué des techniques avancées, et ce à des coûts  considérablement inférieurs à ceux des pays étrangers.



Nguyên Quang Tuân, député de l’Assemblée nationale (14e législative), directeur de
l’Institut de chirurgie cardiaque de Hanoi. Photo: Tât Son.



Nguyên Quang Tuân, 1er  expert du Vietnam en chirurgie cardiaque. Photo: Tât Son.


Nguyên Quang Tuân rend visite à un malade à l’Institut de  chirurgie cardiaque de Hanoi. Photo: Tât Son.


Nguyên Quang Tuân réalise une opération cardiovasculaire. Photo d’archives

En 2010, Nguyên Quang Tuân s’est vu attribuer le prix «Talent du Vietnam» en médecine pour son «Intervention coronaire par l’installation de  pontages », qui est devenu un secteur de pointe de la médecine vietnamienne.

Nguyên Quang Tuân est président de l’association de chirurgie cardiaque du Vietnam, de l’association de chirurgie cardiaque de Hanoi, enseignant à la faculté de médecine de Hanoi, membre du Comité de conseillers de l’association de chirurgie cardiaque d’Asie-Pacifique (FAPSIC) et de l’association de chirurgie cardiaque des Etats-Unis (FSCAI)…. 
 «Actuellement, les troubles cardiaques touchent non seulement les riches mais aussi les pauvres, qui nécessitent également un traitement à temps». Pour cela, il souhaite la création dans les provinces du pays de centres de chirurgie cardiaque standardisés de sorte que les pauvres puissent bénéficier de traitements modernes.
Nguyên Quang Tuân et les meilleurs médecins de l’Institut de chirurgie cardiaque de Hanoi sont allés dans  une trentaine de provinces du pays pour transférer les techniques et technologies de chirurgie cardiovasculaire.

Chirurgien éminent, Nguyên Quang Tuân est également un gestionnaire brillant. Sous sa direction, l’Institut de chirurgie cardiaque de Hanoi   déploie une gestion moderne et une réforme administrative de fond. Il a réussi à créer un environnement de travail optimal pour son personnel et offre des soins de qualité aux patients. Son institut cultive des relations de coopération avec l’hôpital de Périgueux (France) et des hôpitaux de premier plan de République de Corée, du Japon….




Nguyên Quang Tuân participe au 3e Congrès de l’Association des chirurgiens cardiaques de Hanoï. Photo d’archives.


Nguyên Quang Tuân signe une convention de coopération entre l’Institut de chirurgie cardiaque de Hanoi
et l’université de Toulouse (France). Photo d’archives.



Nguyên Quang Tuân offre des cadeaux à des élèves de la province de Yên Baï. Photo d’archives.

  Nguyên Quang Tuân offre des cadeaux à des élèves en difficulté du district de Vi Xuyên,
province de Hà Giang. Photo d’archives.

Pour ses contributions remarquables au secteur de la médecine, Nguyen Quang Tuan a été élu député de l’Assemblée nationale (14e législative). «Comme l’homme ne peut vivre qu’une fois, si je peux faire de bonnes choses pour d’autres, je n’hésite jamais à le faire», a confié Nguyên Quang Tuân ./.
 
Texte: Thao Vy- Photos: Tât Son
Articles Déjà publiés